Archives des étiquettes : Teams

De nouvelles extensions tierces pour Dropbox

Dropbox continue de rendre plus attractive son offre pour les entreprise. La société a annoncé la semaine dernière de nouvelles extensions tierces à son application : on retrouve en plus des liaisons existantes avec Docusign, Autodesk et Vimeo : Gmail, Microsoft Outlook, Teams, WhatsApp et d’autres.

dropbox extensions.pngAinsi l’entreprise annonce :

  • Qu’il est désormais possible d’envoyer facilement des documents à Gmail, Workplace by Facebook, Microsoft Teams, Outlook et WhatsApp.
  • Qu’il est possible de distribuer les vidéos directement avec Vimeo 
  • Que l’on peut utiliser Clipchamp ou WeVideo pour éditer, créer et publier des vidéos.
  • Il est possible de simplifier le suivi des dépenses en envoyant les reçus numérisés directement à Freshbooks.
  • Que l’on peut aussi gérer les flux de documents et suivre les interactions des fichiers avec DocSend et signer et authentifier les documents avec Notarize.

Toutes ces nouvelles extensions sont en ligne aujourd’hui pour tous les plans dans l’application Dropbox et Dropbox.com. Pour en savoir plus sur les extensions Dropbox, c’est par ici.

Teams : il est maintenant possible de publier sur plusieurs canaux en même temps

Teams logoLa semaine dernière Microsoft à enfin rendu disponible une fonctionnalité qui était à priori demandée par de nombreux utilisateurs : la possibilité de publier sur plusieurs canaux le même message en même temps (sans avoir donc l’obligation de faire du copier-coller dans chacun des canaux).

Pour publier sur plusieurs canaux c’est assez simple :

  • Sous la boîte où vous tapez votre message, une boîte d’option vous propose de choisir un type de message : Nouvelle conversation ou un message.
  • Sélectionnez Poster sur plusieurs canaux
  • Sélectionner les canaux où poster (en utilisant au besoin la recherche)
  • Saisissez votre message et sélectionnez Envoyer.
  • Et c’est tout

0712a5d8-48d6-4bc1-bf78-183e1b7d9ce8

Microsoft indique que celà va faire gagner en productivité les utilisateurs, pas si évident je pense : car multiplier la même information sur plusieurs canaux a aussi des effets pervers en matière d’infobesité… Donc attention aux usages !

Nous reviendrons  sur ceci lors du prochain Briefing Calipia. N’hésitez-pas à vous inscrire.

Slack la recherche des addons plus facile pour lutter contre Teams

slackSlack a offert la possibilité d’intégrer des applications tierces sur sa plate-forme depuis des années, cela était d’ailleurs un des atout de cette plateforme face à la relative « fermeture » des concurrents. Cette année, Slack a comblé l’écart entre le courrier électronique et la messagerie instantanée et a également facilité l’utilisation de son service avec les applications Office 365 de Microsoft comme par exemple le mail Outlook (nous utilisons aussi le connecteur de notre coté qui fonctionne particulièrement bien). Parallèlement à tout cela, Slack a travaillé avec Google, Zoom et d’autres grands développeurs tiers pour intégrer plus étroitement les applications phares du moment dans Slack.

Nous étions il y a dix jours chez Slack Corp à San Francisco. Nous nous y étions rendu une première fois il y a 4 ans, et quel progrès accompli depuis ! Même si la société doit lutter encore plus fort contre Microsoft et Teams en particulier, elle parvient à tirer son épingle du jeu avec un produit simple mais ouvert. Là où Microsoft dispose dans son offre toutes les briques (même parfois trop !), Slack doit mener des alliances pour fournir des services complémentaires.

le groupe

En début de semaine, lors de la conférence Slack’s Spec à San Francisco, la société a encore ouvert ses portes à une intégration encore plus étroite des applications et permet maintenant aux utilisateurs de Slack de trouver plus facilement des applications. Car si il y a actuellement plus de 1 800 applications disponibles pour Slack, il est souvent difficile de les trouver. L’entreprise est donc en train de mettre à jour la façon dont les applications sont affichées dans une interface utilisateur qui ressemble de plus en plus  à celle d’un Store d’applications mobiles. Slack ajoutera également un menu d’actions persistantes dans la barre latérale avec des actions d’application rapides. Elles seront également exposées dans les canaux pour faciliter l’utilisation des applications par les utilisateurs. Comme par exemple disposer d’un canal d’assistance informatique dans et d’être capable d’utiliser une action pour signaler un ordinateur en panne ou la disponibilité d’une révision de sécurité directement depuis Slack.

Nous reviendrons sur Teams et Slack lors du prochain Briefing Calipia.

L’Outlook dans Teams :)

Décidément Teams concentre tous les usages, et ce n’est pas pour déplaire à Microsoft. Nous reviendrons là dessus et sur la montée en puissance de l’offre de Microsoft lors du prochain Briefing. Il est maintenant possible de rendre accessible sa boite aux lettres Outlook directement dans Teams sous forme d’une application.

Capture d’écran 2019-10-24 à 13.46.02

Avec l’intégration des documents Office, on peut donc passer tout son temps dans Teams… Est-ce une bonne chose coté ergonomie, pas forcément. Cela ajoute un peu plus de complexité à l’ensemble mais c’est sans doute efficace pour certains utilisateurs.

Capture d’écran 2019-10-24 à 13.47.15En tout cas si cela vous intéresse, vous pouvez suivre ce lien : http://aka.ms/teamsemail pour accéder  au document de mise en oeuvre. Celà fonctionne assez simplement avec un package (en zip) qui contient les images et un fichier manifest (à la mode d’une PWA) pour mettre en place l’application.

Cela prend 10 minutes à s’installer sur le poste et fonctionne sous Windows comme sous Mac (la beauté des PWA…)

De (très) nombreuses améliorations arrivent dans Teams

Capture d’écran 2019-10-01 à 18.11.38Décidément Microsoft met visiblement les bouchées doubles dans le développement de Teams. les nouvelles fonctions arrivent en masse au fil des mois. Nous serons la semaine prochaine aux US en particulier chez Microsoft (mais aussi chez Slack et d’autres acteurs) pour discuter de cela avec quelques clients.

Les nouveautés sont donc encore nombreuses ce mois, en voici quelques unes qui sont assez intéressantes :

  • Nous aurons maintenant la possibilité de faire des écritures croisées sur plusieurs canaux, c’est-à-dire la possibilité de publier un message sur plusieurs canaux à la fois. La fonctionnalité a été annoncée pour la première fois en juillet et prend également en charge la modification. Par conséquent, si vous modifiez un message posté, il sera mis à jour sur tous les canaux auxquels vous l’avez envoyé. C’est assez interessant pour envoyer par exemple des messages communs sur plusieurs canaux sans avoir besoin comme c’était le cas de dédoublé les messages. Le fait que cela soit possible en modification indique bien que seul le pointeur sur le message est dupliqué.
  • On retrouve également des améliorations sur le filtrage des discussions en permettant de rechercher le nom d’une personne afin de rechercher chaque groupe, réunion ou discussion individuelle que vous partagez avec elle, ou encore des mots-clés permettant de rechercher des canaux et des groupes. Vous pouvez également filtrer les messages non lus, par exemple. C’est le paradoxe de Teams : plus la communication circule plus il convient de structurer un peu l’ensemble par des fonctions plus puissantes. Ces filtres sont donc salutaires !
  • Il devient (enfin) possible de désactiver les notifications pour les conversations dans les canaux, tout comme dans les discussions. Vous pouvez également activer les notifications pour une conversation spécifique au sein d’un canal, même si ce canal est masqué. De cette façon, vous ne serez notifié que pour une nouvelle activité dans cette conversation spécifique, plutôt que pour l’ensemble du canal. Là encore cela devrait éviter la sur notification qui est souvent de mise avec cet outil.
  • La messagerie vocale offerte dans Teams  a également reçu quelques améliorations, telles que la possibilité de transférer un appel directement vers elle comme on le fait régulièrement avec Skype Entreprise (et la softphonie active). Mais ce n’est pas tout : les utilisateurs peuvent désormais configurer divers paramètres, y compris les règles de réponse aux appels, la langue des messages d’accueil, la configuration du message d’accueil «absent du bureau» et la personnalisation du moteur de synthèse vocale pour les messages d’accueil classiques et les messages d’absence du bureau.

Du nouveau aussi pour les réunions en ligne : Lire la suite

Face à Teams, Slack et Zoom renforce l’intégration de leurs produits

2019-04_FRO_Everitt_ZoomPartnership_HeroC’est à l’occasion de la conférence « Slack’s Frontiers » que le PDG de Slack, Stewart Butterfield, et celui de Zoom, Eric S. Yuan, ont annoncé de nouvelles fonctionnalités ayant pour but de renforcer l’intégration entre leurs solutions.

En ligne de mire (même si cela n’était pas dit directement), Microsoft avec Teams et un message de fond : pourquoi ne pas prendre les meilleurs de chacune de leur catégorie bien intégré ensemble, sous entendu, Teams fait les deux nativement mais moyennement… à voir.

Parmi les éléments présentés on retrouve des choses qui fonctionnent déjà et des choses qui arriveront dans les prochains mois. Dans ce qui est déjà en place, on retrouve l’intégration au calendrier (Office 365 ou Google Calendar), la possibilité de planifier une réunion Zoom depuis Slack directement, ou encore  lancer une réunion zoom adhoc depuis Slack, en tapant / zoomer. Mais les sociétés annoncent que bientôt, vous pourrez non seulement commencer ou rejoindre une réunion, mais vous verrez également les détails de la réunion et le nom de l’appelant avant de la rejoindre, le tout sans quitter  Slack, ce qui est effectivement assez pratique.

Mais il sera également possible (activable par l’administrateur Slack) de faire que par défaut toute communication vocale passe par Zoom à la place de Slack : ceci en modifiant le paramètre par défaut de l’icône du téléphone de votre espace de travail, chaque fois que vous cliquerez sur le téléphone dans Slack, vous entamez alors une conversation dans Zoom.

Une nouvelle fonction « Zoom Phone » permettra également à un utilisateur Slack de rentrer en contact téléphonique avec des utilisateurs de Slack sur smartphone et ceci aussi via des connexions cellulaires (il suffira d’afficher le profil Slack de la personne que vous souhaitez appeler et de cliquer sur le numéro de téléphone indiqué).

Le combat est bien lancé (pour ceux qui en doutaient encore) entre Slack et son écosystème et Microsoft et le « Tout intégré » Teams… Ce sont les usages qui détermineront sans aucun doute le gagnant. Les applications tout-en-un ne sont plus aujourd’hui, avec l’essor de la mobilité, un gage de succès obligatoire. Les utilisateurs préfèrent souvent de plus petites applications plus ciblées aux applications multifonctions.

Nous aurons l’occasion de voir ceci dans le détail lors de notre prochaine mission d’étude aux US au mois d’octobre avec des meetings sur la stratégie de ces acteurs dans leurs Headquarters respectifs (Seattle, San-Francisco et San José). Il nous reste encore quelques places pour les personnes intéressées, contactez moi par mail pour plus d’informations.

Nouvelles fonctions de sécurité dans Slack

slack securitySlack a annoncé plusieurs nouvelles fonctionnalités de sécurité et de conformité offrant aux administrateurs un contrôle supplémentaire sur la manière dont les utilisateurs accèdent aux données de leur entreprise et surtout les partagent.

Les administrateurs peuvent désormais exiger une couche d’authentification supplémentaire pour les utilisateurs d’applications mobiles, qui utilise l’identifiant de visage (FaceId coté Apple), un autre identifiant biométrique que gère le smartphone ou des codes temporaires générés au niveau de l’application. De plus, en cas de perte ou de vol d’un périphérique, la session de l’utilisateur affecté peut être effacée à distance via de nouveaux outils de gestion de session. Dans une future mise à jour, les administrateurs pourront également définir le nombre d’appareils auxquels un employé peut être connecté simultanément, obliger les utilisateurs à toujours utiliser la dernière version de l’application, ainsi que détecter et bloquer les appareils jailbreakés.

La société a également annoncé de nouveaux outils de mise en liste blanche de domaines qui empêchent les employés d’accéder à des espaces de travail non approuvés afin d’assurer que les informations sensibles ne soient pas transmises à des espaces de travail non gérés.

Autre nouveauté : des options permettent désormais de limiter le téléchargement de fichiers sur les appareils mobiles et de désactiver la possibilité de copier des messages. La société travaille également sur des fonctionnalités similaires pour les PC et Mac, en limitant les téléchargements aux seules adresses IP approuvées. Et enfin forcer l’ouverture de tous les liens dans des navigateurs spécifiques.

Slack espère que toutes ces nouvelles fonctionnalités de sécurité aidera l’entreprise à mieux rivaliser avec Microsoft qui intègre bons nombres de ces fonctions mais au travers de l’offre Office 365 et des plans E3 et E5, voire Microsoft 365 pour avoir l’ensemble des fonctions (ce qui financièrement n’est pas le même prix !)

« Entrées précédentes