Archives des étiquettes : Teams

Confidentialité et sécurité dans Teams

Capture d’écran 2020-04-06 à 16.06.08.pngSurfant sur le buzz négatif autour de Zoom (c’est de bonne guerre), Jared Spataro (Corporate Vice President for Microsoft 365) s’est fendu d’un intéressant billet de blog résumant les différentes approches poursuivies par Microsoft afin de garantir la sécurité et la confidentialité des données de Microsoft Teams. Rien de neuf, mais cela constitue un bonne synthèse des moyens mis en oeuvre, et permet donc de se « rafraichir » les idées en la matière.

Son message est structuré en 5 parties qui recouvrent très largement les usages de Teams en entreprise, mais plus largement la gestion des données utilisateurs, les bonnes pratiques et les standards, avec des pointeurs à partir de chaque élément permettant d’accéder à plus de détails :

  • les contrôles Teams dédiés à la sécurité et la confidentialité pendant les conférences vidéo avec Teams. On retrouve ici les fonctions déjà présentes dans Skype Entreprise, telles que les options de réunions, les salles d’attente virtuelles… et des fonctions purement Teams, telles que par exemple les canaux privés et la modération des canaux.
  • les pratiques du business Microsoft, telles que pas de collecte d’info à but publicitaire, pas de tracking des activités des participants à un meeting Teams (par exemple pour identifier ceux qui font plusieurs autres choses en plus du meeting :)), et rappel des règles de protection des infos utilisateurs, après une finde souscription ou vis à vis d’autorités gouvernementales indélicates …
  • la protection des identités et des accès : J.Spataro rappelle ici les fonctions de MFA (authentification Multi Facteurs), les accès conditionnels, la protection des appareils avec Microsoft EndPoint Protection …
  • la protection des données et la défense contre les cybermenaces : avec le cryptage des données, les fonctions de DLP (Data Loss Prevention), ou Advanced Threat Protection et Cloud App Security.
  • un rappel des principaux standards et règlementations auxquels Microsoft se conforme dans ce domaine : de la notion de Barrières d’information, aux fonctions d’eDiscovery, en passant par les principaux standards tels que RGDP, FedRamp ou Soc.

Slack ajoute l’intégration d’appels pour Teams

Teams SlackAlors que le combat entre Slack et Teams fait rage dans un contexte de très forte utilisation, le PDG de Slack a annoncé que la société travaillait sur une intégration avec Teams pour permettre aux utilisateurs de passer des appels vocaux et vidéo en utilisant le service de Microsoft !

Cette intégration est désormais disponible sous forme bêta, et vous pouvez dès à présent tester cette fonction en allant sur cette page. En plus de Teams, Slack peut s’intégrer à Zoom, Cisco Jabber, RingCentral et Dialpad, et ces intégrations visent spécifiquement à passer des appels vocaux vers des numéros de téléphone à partir de Slack.

Malgré la rivalité entre les services des deux sociétés, Slack propose déjà quelques intégrations avec d’autres produits Microsoft, comme OneDrive et Outlook. Une telle intégration peut surprendre quant on sait que Slack dispo déjà de telles fonctions ! Nous en avions déjà parlé lors de notre visite chez Slack à San-Francisco en octobre dernier, mais ce n’est pas si surprenant lorsque l’on sait que la majorité des clients de Slack utilisent également Microsoft 365

De nouvelles fonctions audio-vidéo (et pas seulement) très interessantes à venir dans Teams cette année

Teams
Microsoft vient d’annoncer qu’il compte intégrer dans Teams des fonctions très interessantes d’ici la fin de l’année. Nous avions déjà eu l’occasion de discuter de certaines d’entres-elles lors de notre passage à Seattle en octobre dernier avec les équipes de développement de l’outil.

  • La première est la suppression du bruit en temps réel. Il s’agit de bloquer les personnes qui tapent fort sur leur clavier (on a tous un collègue concerné :)) un souffle en arrière-plan ou un autre bruit de fond, sans avoir à mettre quelqu’un en sourdine pendant un appel.
  • On retrouvera aussi des fonctions assez classique sur certains système de Visio conférence comme la détection d’une main levée pour prendre la parole.
  • On aura aussi  des améliorations pour les « cols bleus » (les plans F), telles que l’intégration avec les appareils RealWear montés sur la tête, afin que les utilisateurs puissent communiquer avec leurs collègues en ayant les mains libres. Pour ces même utilisateurs, une application de réservation est également en cours d’élaboration.

RealWear Teams

Autre petite chose mais pas mal demandée, Teams va enfin vous permettre de faire apparaître les discussions dans une fenêtre séparée et, plus intéressant encore, l’application devrait fonctionner aussi hors connexion ! Vous pourrez lire les messages de chat existants et écrire des réponses sans connexion à Internet. La synchronisation se fera sans surprise lors de la prochaine connexion.

Microsoft ajoute également le support de nouveaux matériel, comme le Yealink VC210 et le casque Bose Noise Canceling 700 UC.

Enfin coté licences , pour les petites et moyennes entreprises, un nouveau plan Microsoft 365 Business Voice permet de proposer Teams comme système téléphonique complet.

Nouveautés pour Teams et usages en hausse

Capture d’écran 2020-03-19 à 17.39.05.png

44 millions de Daily Active Users pour Teams, en hausse de 12 millions sur les seuls 7 derniers jours, c’est le chiffre communiqué par Jared Spataro, Corporate Vice President for Microsoft 365, dans un billet posté hier sur un blog Microsoft. Spataro indique également que ce bond en avant est causé par l’épidémie de COVID-19, qui a boosté les usages du télétravail de façon mondiale.

Au-delà de ces chiffres, dont il n’y a bien sûr pas de raison de pavoiser compte tenu du contexte,  Microsoft indique également une série de nouveautés dans et autour de Teams qui devraient arriver d’ici la fin 2020, parmi lesquelles :

  • la suppression en temps réel de bruits perturbateurs, comme une frappe sur le clavier un peu forte (j’en sais quelque chose, on me reproche çà tout le temps :)), ou un aspirateur qui fonctionne en arrière-plan
  • l’introduction d’un pictogramme « je lève la main », qui permet à un participant à une réunion Teams de signaler qu’il/elle souhaite prendre la parole
  • l’introduction d’un mode offline ou à faible bande passante, qui permet de lire les messages de chat et d’écrire des réponses, même sans connexion internet.
  • l’intégration de l’application Bookings dans Teams
  • la disponibilité au 1er avril 2020 (aux US pour le moment) d’une offre Microsoft 365 Business Voice, destinée aux PME et qui introduit avec Teams des fonctions complètes de téléphonie.

Intégration Teams / Skype (grand public) c’est parti !

Capture d’écran 2020-03-13 à 08.50.49.pngSelon la roadmap Microsoft 365, la fédération Teams avec Skype va commencer à se déployer ce mois ci, et le déploiement devrait être terminé dès avril 2020. Il est ici question du service grand public Skype, la fédération avec Skype Entreprise étant déjà opérationnelle.

Microsoft a choisi de désactiver par défaut cette option, et les administrateurs devront donc passer par le centre d’admin d’Office 365 pour l’activer.

Slack publie ses résultats 2020

La société de San Francisco a publié la semaine dernière ses résultats pour le 4ème trimestre et pour la totalité de son année fiscale 2020 (close le 31 janvier 2020), ce qui donne pour l’année complète  :

  • CA : 630,4 millions de dollars (+57% versus l’année 2019)
  • résultat net : -541 millions de dollars (vs -138 M$ en 2019)

image.png

Ce qui plombe le résultat net sur 2020 provient en fait de l’explosion de la catégorie Operating Expenses avec :

  • un triplement des dépenses de R&D (de 157 à 457 M$)
  • +72% sur les dépenses Sales & Mkt (de 234 à 402 M$)
  • +133% sur les dépenses General & Administrative

En termes de business pour l’année 2020, quelques chiffres également données lors de l’annonce des résultats, avec 110 000 clients payants (+25% vs un an avant), dont 893 clients à plus de 100 000 USD de CA annuel (+55%) et 70 clients à plus de 1 million de dollars de CA annuel (+79%).

La compétition fait rage avec Microsoft (et Teams), et on la voit très clairement apparaitre dans ces résultats, en particulier avec le montant des opération expenses, qui illustre les investissements engagés par Slack pour rester dans la compétition face à Microsoft et ses poches profondes. Cette course avec Redmond est également apparue lors du call de présentation des résultats, avec Stewart Butterfield (CEO et fondateur de Slack) qui y est revenu à plusieurs occasions. Ainsi S.Butterfield a indiqué que 4 des 5 plus gros deals gagnés par Slack dans le dernier trimestre, l’ont été face à Teams. Il mentionne aussi un deal gagné chez un retailler américain (sans pour autant donner le nom du client concerné :)), qui après avoir déployé 10 000 Slack, est parti sur un déploiement Teams pour 30 000 postes, et qui devant les difficultés rencontrées lors de ce déploiement Teams a finalement décidé de faire marche arrière et de revenir sur Slack pour l’ensemble de ses collaborateurs. Nous parlions ici même du choix fait par IBM au profit de Slack.

A l’issue de cette publication, l’action Slack a perdu 20% en entrée ce vendredi. La cause en est bien sûr à chercher dans le trou d’air subi par tous les marchés cette semaine. Mais de façon plus spécifique, les investisseurs ont considéré que les prévisions de Slack pour 2021 n’étaient pas suffisamment élevées. Par ailleurs, ces mêmes analystes avaient aussi des attentes supérieures pour Slack en considérant que la société allait bénéficier de la très forte montée en puissance du télétravail, à cause de la pandémie de Coronavirus.

 

Covid-19 : Microsoft propose Teams gratuitement pendant 6 mois pour tous

Capture d’écran 2020-03-10 à 08.12.56.pngFace à l’expansion du Coronavirus, Microsoft a indiqué que Teams allait être utilisable gratuitement pendant une période de 6 mois. Pour Jean-Philippe Courtois, Executive vice president et president of global sales, marketing and operations, qui faisait cette proposition sur son fil twitter la semaine dernière, Microsoft entend ainsi contribuer à l’effort de sécurité et de santé publique, en rendant le travail à distance plus simple.

Cette implication de Microsoft n’est pas étrangère à la proximité du siège de la société à Redmond (état de Washington), puisque le lieu des premiers cas d’infection apparus aux USA, est à Kirkland situé à quelques kilomètres à vol d’oiseau du campus Microsoft, qui héberge plus de 50 000 salariés de l’entreprise. Le caractère mondial de l’épidémie a renforcé cette volonté.

La démarche pour obtenir ce bénéfice de gratuité de Teams est décrite dans ce billet de Jared Spataro, Corporate Vice President Microsoft 365, aussi bien pour les individus que pour les entreprises.  Concrètement, pour les individus l’offre est basée sur la version gratuite (existante) de Teams, pour laquelle Microsoft va lever certaines limites d’usage. Pour les entreprises, c’est un plan Office 365 E1 qui sera ouvert gratuitement pendant 6 mois.

Microsoft n’est pas seul dans cette stratégie visant à ouvrir gratuitement ses solutions de travail à distance pendant l’épidémie : Cisco, Google ont également indiqué offrir des extensions d’usages gratuits pour Webex et Hangout.

« Entrées précédentes