Microsoft Loop, mais encore ?

Lors de sa conférence Ignite, Microsoft a annoncé Microsoft Loop, revenons en quelques lignes sur cette technologie.

Loop n’est autre que certaines composantes du framework Fluid présenté pour la première fois en 2019, nous vous en parlions sur le blog et lors du Briefing Calipia qui suivait. Ce Framework fournit aux utilisateurs ce que Microsoft décrit comme des  » unités de productivité  » qui peuvent être partagées et travaillées indépendamment d’une application mère. Concept qui rappelle pour les plus anciens d’entre nous « Windows Cairo » (qui devait être le successeur objet de Windows dans les années 1990 !) voire tout simplement le concept même de programmation des objets dits OLE de Microsoft… On retrouvera également ces concept dans l’interface des machines NEXT de la même époque avant le rachat par Apple. Effectivement cela ne nous rajeuni pas vraiment ! Plus récemment ou trouve ceci aussi dans Google Workspace et ses évolutions mais surtout dans le formidable outil Notion, dont Microsoft Loop reprend pas mal d’élément de l’interface, nous y reviendrons.

Microsoft donne cet exemple d’utilisation :

« Au lieu de coller une liste de tâches statique dans un message électronique ou un chat Teams, vous pourriez plutôt créer un composant qui existe indépendamment de toute application Microsoft 365 que vous pourriez utiliser pour le créer, puis collaborer et travailler sur l’élément en temps réel ».

Si actuellement certaines applications Microsoft 365, comme Lists et Planner, vous permettent de joindre des fichiers ou des liens, Microsoft Loop, promet d’offrir beaucoup plus de souplesse lorsqu’il s’agit de collaborer et de partager différents types de contenu dans les applications Microsoft 365. Lancé en tant qu’application autonome en 2022, les utilisateurs pourront créer du contenu, dans un choix de différents formats, en utilisant les composants fournis ou des composants tiers.

Mais alors comment Loop se positionne t’il face à Notion ?

Notion, a connu un grand succès au cours des dernières années en tant que lieu où des équipes peuvent créer différents types de contenu sur un seul canevas. Et c’est quelque chose que Microsoft n’a pas été en mesure de fournir, du moins jusqu’à présent. Notion est à la fois un outil de prise de note, de gestion de projet, de publication web, de collaboration, de base de donnée, de gestion de tâches, etc. Nous détaillerons ceci lors du prochain Briefing lors d’une session dédiée et son positionnement face à Loop, Planner, List etc.

Face à un OneNote en perte de vitesse, et dont l’avenir est sérieusement questionnable lorsque l’on regarde la feuille de route, ou plutôt l’absence de feuille de route de Microsoft ! Exemple que nous faisions autrefois avec OneNote, avec Loop, une nouvelle fonctionnalité de « notes de réunion » sera intégrée à Outlook et devrait permettre aux utilisateurs de partager des notes de réunion dans les invitations du calendrier, il sera possible pour les plateformes de réunion de collaborer, par exemple sur l’ordre du jour de la réunion, avant le début de la réunion et une fois la réunion terminée.

Alors Microsoft Loop doit aller un peu plus loin que Notion en fournissant une application autonome et la possibilité d’utiliser des composants portables dans d’autres applications, comme Teams, OneDrive et Outlook. En plus des composants Loop qui existent déjà, Microsoft a annoncé à Ignite un tableau de vote et un suivi de statut pour les équipes. Il devrait donc logiquement offrir enfin une alternative à OneNote également.

Whiteboard sera également intégré à la nouvelle application Loop et le composant tableau blanc pourra être partagé avec d’autres applications de collaboration, comme Teams et Outlook, ce qui permettra aux utilisateurs de travailler et de collaborer en temps quasi réel.

Outre les composants Loop que Microsoft rendra disponible l’entreprise incite les développeurs à créer les leurs à l’aide des applications d’extension de messages et des intégrations Graph Connector existantes de nouveaux composants qui ainsi seront intégrable dans toutes les applications, pourquoi pas demain un composant Klaxoon par exemple 🙂 . Microsoft partagera plus de détails sur la faisabilité de tout cela lors de la prochaine conférence Build au printemps 2022.

Mais Microsoft à fort à faire pour rivaliser avec la « légèreté » d’outils tels que Notion et ne pas tomber dans l’application « Usine à Gaz » que l’on reproche parfois à Teams par exemple, où il faut au moins une formation d’une journée pour appréhender convenablement le produit et ses usages.

Au passage, <pub> Calipia fait de très bonnes formations d’une journée sur Teams et Office 365 pour une meilleure productivité en une journée en intra, contactez nous : formation@calipia.com </pub> 🙂

De nombreuses startups et petites organisations optent pour des solutions comme Notion, car elles offrent une solution plus facile à mettre en place et à démarrer, très peu couteuse voire gratuite, qui peut être utilisée pour la gestion de projets et la productivité via un simple navigateur ou smartphone. Notion permet de créer des wikis, des listes de tâches, des bases de données et d’autres types de contenu dans une seule application où tous les composants peuvent être reliés entre eux. La configuration est facilitée par la mise à disposition d’une série de modèles. Il existe également une grande communauté où vous pouvez trouver des modèles tiers pour Notion. Nous y reviendrons lors du Briefing.

Pour détrôner Notion et les applications similaires, il faudra donc pas mal de travail à Microsoft… Travail que l’entreprise réalise actuellement au niveau de Microsoft 365 afin de le rendre plus attrayant pour les startups et les petites entreprises face à un Google Workplace également…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.