Azure Defender protégera les serveurs Linux

Le mois dernier, Microsoft avait annoncé la prise en charge, via Microsoft Defender for Endpoint security, de la protection de machines Linux et de la possibilité de réaliser des analyses après intrusion. Poursuivant sa stratégie, Microsoft annonce aujourd’hui que Azure Defender disposera à court terme de la capacité de protéger les serveurs Linux. La beta est attendue dans une dizaine de jours (le 14 juin normalement).

Les distributions de serveurs Linux suivantes seront prises en charge par la beta d’Azure Defender :

  • Red Hat Enterprise Linux 7.2 ou version supérieure
  • CentOS 7.2 ou version supérieure
  • Ubuntu 16.04 LTS ou version supérieure
  • Debian 9 ou supérieure
  • SUSE Linux Enterprise Server 12 ou version supérieure
  • Oracle Linux 7.2 ou version supérieure

Attention on parle ici à la fois de protection dans le Cloud (Azure) mais aussi en local Azure Defender fonctionnant pour rappel avec des environnements hybrides. Cette protection est possible par l’utilisation de l’agent Azure Arc. Azure Arc étant défini comme la « plateforme de gestion multi-cloud et sur site ».

Aucune information complémentaire en matière de licensing n’est en revanche annoncée, impossible de savoir par exemple si une licence pour Azure Arc est nécessaire pour utiliser l’agent nécessaire dans ce type d’usage. Pour cela il faudra sans doute attendre la version finale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.