Que deviennent vos photos ? Demandez à Clearview.ai ….

Capture d’écran 2020-06-19 à 15.11.20La reconnaissance faciale n’a pas bonne presse en ce moment, encore moins lorsqu’il s’agit de son usage par les forces de police (voir ici ou ). Au-delà des grandes plateformes du web (Google, AWS, Microsoft ou IBM) qui proposent (proposaient) des services de reconnaissance faciale, un autre acteur, certes moins connu mais très spécialisé en la matière, s’est fait connaitre au fil des mois : Clearview.ai. Cette startup propose en effet, non pas des technologies pour bâtir des solutions, mais une base de photos de plusieurs milliards de photos de visages collectées sur le web et qui est ensuite utilisée pour comparer avec des photos de suspects afin de trouver si une correspondance existe. Concrètement, les photos des profils facebook, linkedin, ou tout autre partie qui est public sur le web, se retrouvent aspirées par la mécanique clearview et injectée dans leur base de données. Puis exploitées, avec bien entendu des techniques d’IA.  Ses clients sont les services de police ou agences de sécurité aux USA, et de nombreuses autres organisations à travers le monde sont intéressées par de telles capacités.

Le problème est que clearview.ai récupère les photos sur des sites web publiques sans jamais demander l’autorisation, ni au site qui héberge la photo, ni encore moins à la personne concernée. En février dernier, 3 acteurs (Twitter, Google, et YouTube – propriété de Google) ont adressé un courrier à clearview.ai pour lui enjoindre de cesser cette pratique. Plus récemment encore, l’ACLU (American Civil Liberties Union) vient d’engager une action en justice à l’encontre de la startup pour la capture et le stockage illégale de données biométriques. Si l’ACLU est de par sa nature, tout à fait en position de demander des comptes à clearview.ai, il est par contre plus surprenant de retrouver Google, elle-même assez encline à aller utiliser le contenu disponible sur le web pour en faire son miel. Comme quoi chacun voit midi à sa porte, même à l’heure digitale…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.