Android domine le marché des Smartphones, mais pour faire quoi ?

Si la domination de la plateforme Androïd sur le marché de la mobilité (en fait celui des téléphones, car pour les tablettes les choses ne sont pas aussi tranchées), avec près de 75% de part de marché  sur le parc installé, pour seulement 15% à l’iPhone, un point reste encore en faveur (et largement) d’iOS : l’activité en ligne des possesseurs d’iPhone. C’est ce que viennent encore confirmé les chiffres de vente du Black Friday, tels que publiés par IBM, dans son enquête Digital Analytics Benchmark. Il apparaît que les ventes en ligne à l’occasion de ce Black Friday ont augmenté de 17,4% et que les ventes réalisées à partir de plateformes mobiles pèsent maintenant 24% du total des ventes.

Horace Dediu d’Asymco a publié sur les bases de cette enquête un intéressant graphique qui analyse la répartition des principales plateformes mobiles dans ces 24% (cf graphique ci dessous).

Il apparaît ainsi que 11% des ventes mobiles proviennent de tablettes et 13% de smartphones. La domination globale des plateformes iOS est par contre très tranchée, avec plus de 77% des achats mobiles ayant été effectués depuis un iPhone ou un iPad, contre seulement 23% pour les plateformes Android. Soit quasiment exactement le rapport inverse des parts de marchés (75% vs 15%). La domination d’Apple est comme on pouvait s’y attendre bien plus forte sur les tablettes (88% pour l’iPad versus 12% pour l’ensemble des tablettes Android), que sur l’iPhone.

Que déduire de ces chiffres ? Les possesseurs de plateformes iOS ont peut être un pouvoir d’achat supérieur à ceux du monde Android (certainement au vu des prix de vente des appareils). Ils ont également une tendance plus importante à utiliser leur device pour des activités de types commerciales sur le web. Si il est difficile de tirer des enseignements définitifs de cette analyse, on peut la mettre en parallèle avec celle faite depuis plusieurs années sur les capacités d’attraction respectives d’iOS et d’Android sur les développeurs d’apps commerciales (non gratuites). Apple semble toujours pour le moment offrir la meilleure plateforme pour les perspectives de business en ligne (apps ou webs commerciaux).

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s