Une semaine avec Office 2013 (et Windows 8)

Le 17 juillet dernier, Microsoft a donc présenté la très attendue nouvelle version d’Office, et dans la foulée a ouvert à tous une Consumer Preview (CP) de 3 futures offres Office 365 autour de cette nouvelle version :

  • Office 365 Famille Premium Preview (Édition Familiale)
  • Office 365 Petite Entreprise Premium Preview (pour les petites entreprises)
  • Office 365 ProPlus Preview (pour les entreprises)

Bien entendu, je me suis empressé de souscrire à Office 365 Pro Plus, à partir de mon PC, un ASUS Core i5, avec 4 GO de RAM, sans écran tactile, et avec un touchpad ridicule (petite taille, mono touch), sous la dernière preview de Windows 8 (nous sommes un peu joueurs :)). Seule concession au multi touch, j’ai acheté la dernière souris Microsoft multi touch, qui permet ainsi de pouvoir exprimer quelques gestes à un, deux ou trois doigts.  De plus, ce portable est connecté à un second écran externe.

Et au bout d’une semaine de fonctionnement permanent (il s’agit de mon poste de travail Windows habituel), le bilan est  positif. Même si il ne s’agit pas d’une révolution fonctionnelle sur les briques Office, Microsoft restant dans la continuité de la version précédente (et pourquoi chambouler une équipe qui gagne :)), les transformations de l’interface et des modes d’interaction sont réellement positives. Tellement même que mon Mac Book Air (mon second poste de travail) s’est senti délaissé pendant cette semaine, malgré le différentiel matériel qui existe avec mon PC, et la beta finale (depuis aujourd’hui 26 juillet) de Mac OS X Mountain Lion qui l’équipe. Simple attrait de la nouveauté ? Trop tôt pour le dire. Je vais revenir ici sur quelques points positifs, sans oublier ceux qui le sont moins. Attention, il ne s’agit pas d’une évaluation de la CP, juste de quelques éclairages par rapport à un retour d’usages sur une semaine, particulièrement autour de l’installation de la CP, des évolutions d’interface et d’Outlook.

Tout d’abord, quelques précisions :

  • Office 2013 sera bien entendu disponible sous d’autres formes qu’Office 365, en versions « classiques » installables sur les postes de travail, et en version Office WebApps, elles aussi accessibles dans le cadre du programme de CP (voir ici pour accéder à ses évaluations d’Office Web Apps). Voir la galerie d’image en bas de ce billet.
  • Les versions de la CP, bien que taggées Office 365 donnent accès à des versions complètes, installées sur le poste de travail.
  • Ces mêmes versions ne sont pas celles avec l’interface Metro, mais celles offrant l’interface classique Windows avec le ruban, qui peuvent s’exécuter en plein écran, masquant ainsi ce ruban.
  • Seule une version de OneNote 2013, sous l’interface Metro, a été rendue disponible par Microsoft. Elle est accessible en version Preview depuis le Windows Store, sous le nom OneNote MX. C’est cette version qui a été montrée lors de l’annonce du 17 juillet, avec la « roue » qui s’affiche pour accèder aux menus contextuels (cliquez sur l’image pour une vue pleine écran de OneNote MX).
  • Cette dualité pour une même appli, entre interface Metro et interface Windows, pourrait se révéler problématique pour les utilisateurs (quelle version utiliser, quand, pour quoi faire ?) et  va certainement devoir être intégrée dans l’accompagnement des utilisateurs lors de la mise en place de ces solutions, pour leur en faciliter l’appropriation. Sans parler des questions de licences qui vont se poser…

L’installation de la CP

Aucun problème particulier à signaler lors de l’installation. Un nouveau compte Office 365 est crée, dont je ne me servirais pas, puisque je vais pointer sur mon compte Office 365 de production (attention au mélange avec Office 365, puisque le nom ne change pas …) utilisé depuis plusieurs mois maintenant.  De plus, cette installation des composants 2013 de la famille Office sur mon poste n’empêche pas le fonctionnement des versions précédentes, en l’occurrence Office 2010. Pas de problème non plus de format de fichiers, ni dans un sens ni dans l’autre.  Une fois installés, les différents logiciels apparaissent dans l’écran d’accueil Metro (voir ci contre).

L’interface

Comme indiqué précédemment, ces versions de preview ne sont pas à l’interface Metro. On retrouve donc les désormais classiques rubans d’Office, qui peuvent disparaître grâce à l’affichage plein écran.

Par contre leur design a été très épuré par rapport à celui de la version précédente (Office 2010), comme en témoigne celui de PowerPoint (cliquez pour zoomer), ce qui finalement en facilite l’usage.

Outlook

Pas de révolution avec Outlook, mais une simplification générale de l’interface, et quelques améliorations. Au titre de ces dernières, je citerais l’intégration native des connecteurs sociaux d’Outlook, offrant la possibilité d’intégrer les informations en provenance de Facebook, LinkedIn et autres réseaux sociaux, à celles de vos contacts. Avec Office 2010, ces connecteurs sociaux existaient mais devaient être installés en complément.

Autre facteur de simplification d’usages, la possibilité de répondre in situ à un mail, sans quitter la fenêtre principale d’Outlook (voir copie d’écran ci contre). Lorsqu’on choisit de répondre à un mail, il est possible de le faire directement, sans ouvrir une nouvelle fenêtre pour celà. Le mail apparait alors dans l’Inbox avec le préfixe Draft en rouge. Il est, bien sûr toujours possible d’ouvrir la réponse en cours d’élaboration dans une fenêtre spécifique (voir la commande Pop Out).

Petit caillou dans la chaussure, la fonction de recherche d’Outlook ne fonctionne pas. Pas encore.

Mais au final, un environnement de travail qui génère un sentiment positif pour l’utilisateur que je suis, et prépare bien le terrain pour l’arrivée des tablettes Windows 8 et RT.

Advertisements

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

2 Réponses vers “Une semaine avec Office 2013 (et Windows 8)”

  1. Que devient MS Workspace ? Skydrive Pro Preview synchronise les banques de documents mais comment accéder à ses listes SharePoint hors-ligne lorsque l’on n’aura plus que Office 2013 ?

Rétroliens/Pings

  1. Excel 2013 : les nouveautés | calipia : le blog - 26 juillet 2012

    […] juillet 2012 par Patrick Barriere 0 Commentaire Dans la suite du billet publié hier, voici un zoom sur Excel 2013. La nouvelle version d’Office est avant tout dans la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s