Le marché des PC et les ultrabooks : l’ombre d’Apple, toujours…

Nous avons parlé des ultrabooks, cette nouvelle tendance pour le monde des PC, à notre retour du CES en janvier dernier. Impulsée par Intel, il s’agit d’une réponse à Apple et ses Macbook Air, offrant à la fois une réponse technologique mais aussi un désign de référence. Tous les constructeurs de PC sont en train de préparer des offres de ce type. Les ultrabooks, encore à l’état de prototypes, ont constitué une des attractions du CES à Las Vegas, avec beaucoup de soutien de la part d’Intel, qui a crée un fonds de 300 millions de dollars pour soutenir le démarrage de ce nouveau marché.

La question est de savoir quand ces solutions auront un impact sur le marché des PC, marché qui décline depuis plusieurs mois (dans le même temps que celui des portables Apple explose). En particulier quelle sera la position d’Apple face à ces appareils, calqués sur leur Macbook Air ?

Une analyste de JP Morgan indique que les ultrabooks ne devraient avoir d’effets mesurables avant la fin de l’année et plus probablement l’année prochaine. Selon son analyse, plusieurs facteurs militent pour ce délai :

  • le niveau de prix des ultrabooks devra se positionner nettement en dessous de celui des Macbook Air, pour provoquer un véritable engouement des clients (encore plus pour le marché du grand public),
  • le retard de l’arrivée sur le marché de la dernière génération des processeurs Intel à basse consommation (Ivy Bridge), que l’industriel avait indiqué pouvoir livrer en volume dans le courant du 1er semestre 2012. Il semble aujourd’hui que ceci n’aura pas lieu avant le second semestre de l’année en cours.
  • enfin, l’arrivée sur le marché de Windows 8 devrait constituer le véritable booster pour les ultrabooks, d’où un impact tardif pour 2012.

Par ailleurs, il est intéressant de noter qu’Apple, en parallèle, semble prendre une posture, vis à vis des ultrabooks, proche de celle adoptée sur les téléphones Android, et prépare ses armes juridiques. Ainsi Apple est intervenu, amicalement 🙂 auprès d’un constructeur taiwanais (Pegatron) du dernier né Asus (le Zenbook)  pour lui faire part de ses craintes quant au risque que ce constructeur encourrait à fabriquer un produit pour lequel Apple pourrait estimer que sa propriété intellectuelle est menacée. Résultat immédiat, le constructeur en question a décidé, en son âme et conscience, d’arrêter la production du produit incriminé, forçant Asus à trouver une autre source de fabrication.

Autre éclairage de la montée en puissance de la capacité potentielle d’Apple de peser sur le volet judiciaire, cette série de brevets qui vient de lui être accordé par l’USPTO (United States Patent & Trademark Office), dont l’un porte explicitement sur le design des Macbook Air. Ce brevet, dont Steve Jobs est cité comme un des inventeurs, porte sur « The ornamental design for an electronic device« . Sans jamais citer le Macbook Air, les images associées à ce brevet sont sans ambiguité celles de ce dernier. Avec un tel brevet protégeant le design du Macbook Air, Apple dispose potentiellement d’une arme pour aller attaquer tous les futurs constructeurs d’ultrabooks. Comme c’est déjà le cas pour les constructeurs de smartphones sous Android (voir le cas de Samsung).

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s