Archives des étiquettes : VM

Intégration d’Azure Lab Services dans Teams : une excellente idée pour les formations

Avant ce parler de cette annonce de l’éditeur, revenons brièvement sur ce qu’est « Azure Lab Services ». Pour rappel c’est un service d’Azure donc, qui permet aux utilisateurs de fournir des machines virtuelles (VM) à la demande pour divers cas d’utilisation, la mise en oeuvre de tests, des hackathons, pour la formation, dans l’éducation, etc.

Un des avantage offert par cette annonce est que les utilisateurs peuvent accéder aux ressources sans abonnement à Azure et sans la complexité de la navigation sur le portail Azure. Tout se fait alors directement dans Teams.

Autre avantage qui sera particulièrement utile dans le cadre de ma mise en oeuvre de classes pour de la formation : Les administrateurs n’ont pas besoin de maintenir des listes de classes dans deux systèmes différents (Teams et Azure). La liste des utilisateurs Azure est automatiquement alimentée par les membres Teams et une synchronisation est effectuée automatiquement toutes les 24 heures. De plus la capacité offerte (c’est-à-dire le nombre de VM) sera automatiquement ajustée en fonction de l’ajout/suppression d’utilisateurs parmi les membres de l’équipe. Les stagiaires dans le cadre de la mise en oeuvre d’une classe par exemple ne verront que les VMs, qui sont provisionnées pour l’équipe spécifique.

Petite restriction qui a son importance toute fois l’application Azure Lab Services dans Teams ne peut être ajoutée qu’à un groupe Teams dans son ensemble, vous ne pouvez pas l’ajouter à des conversations individuelles ou à des groupes de conversations.

Si vous souhaitez mettre en place Azure Lab Services dans Teams, rendez-vous sur la page web dédiée ici.

Nous reviendrons également sur ces possibilités lors du prochain Briefing Calipia : tous les détails en suivant ce lien.

Azure : hébergement complet de machines virtuelles à venir

Selon plusieurs sources, Microsoft mettrait en oeuvre dans les mois à venir (dans un premier temps sous forme d’une Technology Preview) l’hébergement dans son Cloud de machines virtuelles « persistantes » (gardant leur état d’une session à une autre). Nous disposions de cette rumeur auprès de nos contacts chez Microsoft Corp, cette information est maintenant relayée par Mary Jo Foley avec ses propres contacts.

Il existe bien actuellement un « rôle » VM dans Azure, mais difficilement exploitable, la machine étant (nous avons eu l’occasion d’utiliser ce mode pour certains projets) redémarrée ou aléatoirement recyclée par la plateforme Azure. Elle perd dans ce cas toutes les données stockées et donc le contexte d’utilisation. Impossible donc à l’heure actuelle de mettre en oeuvre directement une application présente dans une machine virtuelle du type SharePoint, SQL Server ou autre.

Les choses seront donc différentes au printemps 2012 ou Microsoft proposera un service identique sur ce point à celui du leader Amazon, permettant également d’héberger des VM Linux, des serveurs SharePoint ou Exchange par exemple. De quoi simplifier le passage de machines virtuelles locales à des machines virtuelles dans Azure. Et donner un coup de boost au service de l’éditeur face à Amazon (alors même que le positionnement de l’offre de Microsoft va plus loin -cf PaaS vs IaaS d’Amazon).

C’est en quelque sorte aussi un aveu de faiblesse de l’éditeur qui comptait se démarquer de son grand concurrent en encourageant ses clients à re-développer leur applications pour Azure au lieu de « transporter » simplement leur machines virtuelles existantes. Maintenant, les clients auront les deux possibilités,  une bonne chose !

Pour tester les technologies star de l’Open Source en toute simplicité…

Comment tester les principales technologies Open Source sans se heurter rapidement aux problèmes d’installation, aux prérequis matériels et logiciels ?

C’est clairement ce que TurnKey propose en mettant à disposition des machines virtuelles préconfigurées, voire un fonctionnement direct dans le Cloud (via les services du leader : Amazon EC2). Un cas pratique d’IaaS. Ces machines sont disponibles en ISO bootables ou directement au format VMWare ou OVF (Open Virtualization Format : utilisable avec l’outil Libre VirtualBox d’Oracle/Sun par exemple), rien en revanche pour Hyper-V…

Il y en a plus de 45 applications  différentes qui sont proposées :

  • Les principaux CMS : Drupal, DokuWiki, WordPress, Joomla…, etc.
  • Les boutiques : Magento, Prestashop…, etc.
  • Des  environnements pré-configurés pour faire tourner des développements : Ruby on Rails, Tomcat, Google App Engine…, etc.
  • Des serveurs de fichiers, un serveur de mail, un controleur de domaine….

Le système proposé  intègre aussi un système de mise à jour automatique, qui permet aux VM d’être toujours à jour en terme de composants.