Archives des étiquettes : Office

Microsoft Office aussi pour Android

Après Office mobile pour iPhone (application gratuite nécessitant un abonnement Office 365) disponible depuis juin, Microsoft a annoncé hier la disponibilité d’Office Mobile pour SmartPhone Android et donc une mise à disposition sur le Google Play : les conditions sont les mêmes que pour l’iPhone : application gratuite mais abonnement personnel à Office 365 ou professionnel (plan E3 minimum) pour pouvoir l’utiliser.

officeforandroid

Toujours pas de nouvelles en revanche pour des versions tablettes… Que l’on parle d’iPad ou de tablettes Android.

Vu niveau des ventes de Windows RT, Microsoft sait maintenant que la présence d’Office sur ses tablettes ne suffit pas pour engranger des ventes 🙂 On peut espérer que la division Office sera ainsi plus libre pour mettre à disposition sa plateforme sur les systèmes concurrents !

Microsoft Office Mobile disponible sur iPhone !

Les rumeurs autours de versions iOS d’Office ont été nombreuses et confuses ces derniers mois ; Or, sans coup férir, Microsoft vient tout juste de rendre disponible une version mobile d’Office pour iPhone !

Attention, cette version est spécifique à l’iPhone :

  • Pour les iPad, Microsoft continue de recommander l’usage d’Office Web App (oups).
  • la suite pour iPhone est équivalente fonctionnellement à celle pour Windows Phone.
  • Pour la télécharger depuis l’App Store, il faut disposer d’un abonnement Office 365 ; pour l’instant, seuls les internautes américains peuvent en profiter, mais l’ouverture sur le Store français doit suivre très rapidement (les applications sont d’ores et déjà localisées).

Elle permet aussi bien la lecture que l’édition de documents Word, de feuilles de calcul Excel et de présentations PowerPoint. L’éditeur assure que les changements effectués sur iPhone ne modifient en rien la mise en forme, même pour un document complexe, intégrant par exemple des SmartArt (éditables sur l’iPhone). Les documents peuvent être stockés dans Skydrive ou SharePoint Online

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au téléchargement dans l’App Store, l’utilisateur doit saisir ses identifiants Office 365 : s’il n’en dispose pas, il peut en souscrire un ; il s’agit d’un achat in-app, ce qui veut dire au passage que Microsoft rétrocède 30% du montant de l’achat à Apple !

Cette annonce est pour le moins surprenante, car les dernières rumeurs parlaient d’un recul de la disponibilité d’Office sur iPad pour l’été 2014 !

La question reste entière pour les version iPad, et native Windows 8, voire d’une nouvelle version pour Mac : il semble sur ce point que le travail revient à une équipe spécifique chez Microsoft (« MOX pour Microsoft Office Experience), qui serait partie prenante d’un Office « Gemini ».

Cette arrivée d’Office sur iPhone est en tout cas une bonne nouvelle !

Microsoft Office « Gemini » avant la fin de l’année ?

Au moment ou Microsoft reconnait une vague d’évolution de ses plate-formes et services Windows, autours du nom de code « Blue », voici aujourd’hui que des indiscrétions recueillies par Mary Jo Foley (analyste américaine très bien informée habituellement), font état de plusieurs mises à jour d’Office, réparties sur les deux prochaines années.

Le nom de code de ces mises à jour serait « Gemini ».Office Gemini

Une première vague de mises à jour serait alignée avec Windows Blue (à priori avant la fin d’année donc), et consisterait en une évolution de Word, Excel, PowerPoint et OneNote.

Sans que cela soit sûr à 100%, il est vraisemblable que cette version corresponde à une version Metro native (enfin) d’Office 2013.

Le manque actuel d’une version native Metro (mise à part une version spécifique de OneNote, et Lync), s’expliquerait de la façon suivante; une équipe spécifique au sein de la division Office, appelée MOX (Modern Office Experience), aurait initialement travaillé sur une interface hybride Windows & Metro, sans que le résultat soit satisfaisant, d’où la version Office 2013 telle que nous la connaissons, s’adaptant modérément au mode tactile.

Aujourd’hui, les travaux de l’équipe MOX, préfigurés par la version gratuite de OneNote de l’App Store Windows 8, donneraient naissance à Gemini.

« Gemini » serait aussi le reflet de la transformation d’une suite Office Windows vers une génération d’apps fonctionnant en environnement multi-device&services : verra-t-on alors un synchronisme pour les version MacOS, iOS, Android et web ? cela reste à confirmer.

« Gemini » verrait également apparaître un cycle d’évolution beaucoup plus rapide, de manière à conserver un synchronisme entre les version Office 365 et les versions on-premise (via l’usage de Service Pack importants semble-t-il).

Nous développerons cette actualité sensible lors du prochain Briefing Calipia : inscrivez-vous !

La ville de Fribourg met fin à l’usage d’OpenOffice

En 2007, la ville de Fribourg avait défrayé la chronique en abandonnant Microsoft Office au profit d’OpenOffice. Pour le monde OpenSource, le fait qu’une ville de 220 000 habitants fasse ce choix représentait une référence importante pour convaincre d’autres organisations.

A l’époque, l’objectif de la collectivité était d’une part de se tourner vers les logiciels libres, et d’autre part de favoriser les standards bureautiques « ouverts », en l’occurrence ODF.

Or le 20 novembre, le conseil municipal de la ville a décidé à 25 votes contre 20 d’abandonner OpenOffice et de confirmer son remplacement par d’Office 2010.

les raisons invoquées sont :

  • Des difficultés récurrentes dans la conversion ODF/OpenXML : dans la mesure ou la majorité des échanges documentaires avec l’extérieur s’effectuent avec le format OpenXML, on imagine en particulier les problèmes liés à un choix interne ODF.
  • Fonctionnellement, la ville pointe le niveau trop faible de Calc et d’Impress face aux outils de Microsoft (Writer s’en sort mieux)
  • Coté coûts, la ville relève que si elle a gagné 800 000 en coût d’acquisition, elle a dû dépenser 730 000 euros en coût d’installation; plus grave, elle estime avoir eu une perte d’efficacité proche de 2,5 millions d’euros !

Le monde du libre est bien évidemment en ébullition suite à cette annonce.

 

Apple et VMware, main dans la main face à Microsoft

CRN rapporte que VMware et Apple travailleraient à la réalisation d’une offre visant à concurrencer Microsoft Office sur le marché entreprise.

Les informations recueillies par CRN – non confirmées officiellement par Apple et VMware – sont les suivantes :

  • Mise à disposition d’une suite bureautique complète pour iPad qui combinerait VMware View, avec une version Cloud de la suite iWork (Pages, Keynote et Numbers) fonctionnant sur une  infrastructure Cloud Apple (distincte d’iCloud à priori); VMware Horizon Application Manager serait également intégré à la solution (NOTA : nous avons parlé à plusieurs reprises de cette offre dans ce blog)
  • Cette offre prolongerait les travaux fait conjointement par VMware et Apple pour Horizon Mobile for iOS, qui est en version béta depuis pas mal de mois.

La fermeture du service iWork.com en juillet dernier ne serait ainsi que le prélude à la mise en oeuvre d’une offre bureautique Cloud plus « conséquente »; d’ailleurs, les contacts de CRN indiquent qu’Apple souhaiterait dorénavant développer un focus entreprise pour iWork.

Cette alliance, si elle se confirme, aurait beaucoup de sens selon nous, car Apple pourrait ainsi, sans renier son positionnement de « product company », développer des services entreprises pertinents, en jouant la synergie avec un acteur entreprise incontesté : VMware.

Mais ou est donc passé Prodiance ?

En Juin 2011, Microsoft avait racheté la société Prodiance, société spécialisée dans l’Enterprise Risk Management (ERM).

Son offre logicielle, utilisée principalement au niveau des « Fortune 2000 companies », a pour rôle de renforcer la sécurité et le contrôle sur les informations sensibles contenues dans les feuilles de calcul Excel : fonctions d’audit, stratégies de sécurité, supervision en continue des documents.

A l’époque du rachat, Microsoft avait confirmé que l’objectif était d’en intégrer les technologies dans une future version de SharePoint et d’Office, en l’occurrence Office 15.

A l’orée de l’été, pendant lequel nous devrions avoir une béta d’Office 15, nul doute que nous devrions avoir plus de nouvelles de l’évolution de ces technologies : aura-t-on droit à un « Prodiance Server pour SharePoint », ou bien à des « Prodiance Services » au niveau du serveur SharePoint 15 ?

Le suspens est à son comble…

La MEC renaît de ses cendres, sous le signe d’Exchange 15 !

10 ans après sa dernière édition, la Microsoft Exchange Conference va renaître de ses cendres : très précisément du 24 au 26 septembre 2012, à Orlando. 

On peut d’ores et déjà s’inscrire à l’évènement depuis le site www.mecisback.com, dont le nom est déjà tout un programme !

Exchange 15 sera la star de cet évènement, comme l’indique l’annonce, aussi bien au niveau des sessions que des hands-on labs.

En parallèle de cette annonce, on reparle d’une date de RTM d’Office 15 (y compris les serveurs) avant la fin 2012 : vraisemblablement novembre 2012, d’après Paul Thurrott, observateur averti de Microsoft Corp.

Exchange Server 2013, Office 2013, SharePoint Server 2013 seraient les noms commerciaux les plus probables des différents produits de la suite.

 

Onlive en dehors des clous selon Microsoft

Dans un billet publié hier sur son blog Volume Licensing, Microsoft répond à une question que nous nous posions concernant le type d’accord de licensing qui pouvait exister avec la société Onlive pour offrir les services Desktop et Desktop Plus : aucun !
Pour mémoire, Onlive propose un service pour disposer en déport d’interface d’un bureau Windows 7, avec Office 2010 et un accès Internet au travers d’IE 9 sur un iPad ou plus récemment des tablettes Android. Et le tout à un prix très compétitif.
Le message de Microsoft cible directement Onlive et indique que la fourniture au travers du contrat SPLA (Service Provider Licensing Agreement) ne permet pas de proposer Windows 7 en mode hebergé, ni non plus celle d’Office 2010 sur Windows 7 dans le même mode (la seule possibilité pour Office 2010 étant en mode hosté sur Windows Server et via RDS) . Pas de chance pour Onlive, il s’agit pile poil de leur offre…

Microsoft est donc, selon ses propres termes, engagé dans des discussions avec Onlive pour les ramener dans le droit chemin (de son licensing).

Interopérabilité documentaire entre Office et LibreOffice/Apache OpenOffice

Aujourd’hui encore s’affrontent deux formats documentaires XML : d’un côté OpenXML implémenté par Microsoft dans sa suite Office et de l’autre coté le format OpenDocument supporté en natif notamment par les suites bureautiques de l’écosystème « OpenOffice » : LibreOffice, Apache OpenOffice et Symphony.

La reconnaissance par l’ISO de ces formats ne règle pas un problème de fond, rencontré par les organisations ayant choisi de basculer vers les suites bureautiques Open Source : l’interopérabilité des formats documentaires, par les biais des filtres d’importation/exportation.

Cette interopérabilité étant aujourd’hui encore très perfectible, elle justifie parfois à elle seule l’abandon des choix bureautiques OpenSource : le canton de Soleure en Suisse, ou la ville britannique de Bristol ont ainsi rebasculé sur Office.

Conscient de ce problème, un groupe de travail de l’Open Source Business Alliance, appuyé par plusieurs villes allemandes et suisses, ont démarré un chantier visant à améliorer la qualité  du filtre OpenXML d’OpenOffice et LibreOffice.

Des spécifications, publiées sous licence Apache 2.0 ont ainsi été soumises pour avis et commentaires au groupe Office Interoperability de l’Open Source Business Alliance.

La publication -en allemand- a eu si peu d’écho que la soumission a du être refaite, en anglais jusqu’à fin février…

Une initiative à suivre en tout cas !

 

OneNote Mobile sur Android

Poursuivant sa stratégie des petits pas dans la mise à disposition d’éléments de sa suite Microsoft Office, Microsoft vient de rendre disponible son apps OneNote Mobile pour la plateforme Android (voir le le post sur le blog Microsoft Office). Cette nouvelle venue arrive après celle pour Windows Phone, l’iPhone. et l’iPad. Le mode de synchro est identique, au travers de SkyDrive.

En termes de droits d’usages, cette apps est gratuite jusqu’à 500 notes, puis il faut mettre à jour vers la version sans limite, pour 4,99$.

 

« Entrées précédentes Derniers articles »