Archives des étiquettes : Hybride

Nouveauté Teams : Microsoft adapte Whiteboard au travail hybride

Microsoft a annoncé hier une refonte de Whiteboard en ajoutant de nouvelles fonctionnalités destinées à faciliter le travail dans un environnement hybride. Cette dernière version met l’accent sur de nouveaux types de contenu, une nouvelle interface utilisateur et l’extension de son intégration à d’autres services autour de Microsoft 365 comme Sharepoint et Office.com.

Des curseurs dynamiques et nominatifs

Whiteboard a ajouté des curseurs dynamiques et nominatifs qui permettront de voir ce que vos collègues font en temps réel sur le tableau blanc virtuel (de façon encore plus pratique que ce qui était disponible déjà sur Skype Entreprise, puis que l’on a pas besoin ici de passer la souris au dessus du dessin). L’outil a également gagné une nouvelle option de pointeur laser, dévoilée pour la première fois le mois dernier. Vous pouvez également guider les autres sur des idées importantes grâce à la fonction « follow along » et commencer une présentation avec de nouveaux modèles.

New Microsoft Whiteboard features like Collaborative Diagrams Insert Image and Document capabilities

Des diagrammes collaboratifs et les « composants Fluid »

Microsoft introduit des diagrammes collaboratifs que vous pouvez créer en mélangeant des formes, des lignes, du texte et des dessins. Il a également ajouté une nouvelle fonctionnalité permettant d’insérer des images et des documents dans votre contenu et de réagir aux idées avec des autocollants on retrouve ici des éléments présents dans des produits tiers tels que Klaxoon par exemple, même si bien sur ce dernier va beaucoup plus loin. Vous pouvez également faire apparaître des tableaux dynamiques (avec le même modèle de création que l’on retrouve par exemple dans Onenote) et des listes de tâches, tout ceci avec ce que Microsoft appelle, avec des « composants Fluid ».

Nouvelle barre d’outils

Une nouvelle barre d’outils fluide fait également son apparition dans Whiteboard, remaniant ses outils de collaboration visuelle. Avec la nouvelle galerie de création, vous aurez accès à une mise en page intuitive qui fonctionne sur différents appareils comme un Surface Hub ou un smartphone.

La société indique que le déploiement de ces nouveautés se fera à partir de maintenant sur les différents tenants.

Hybride : le mot magique…

Il y a des mots comme cela qui marquent leur période. Il y a quelque temps tout était « connecté », même les brosses à dents 🙂 Aujourd’hui tout est « hybride »… Alors oui, il y a bien du marketing là dessous. Toute l’industrie y va de sa solution Hydride, que d’autres peuvent appeler le « En même temps » 🙂

Pour ne pas échapper à ceci, Microsoft présentera jeudi prochain son événement sur le futur du travail « hybride ».

Le terme « travail hybride » est un mot à la mode donc ici utilisé par Microsoft pour signaler le changement des flux de travail dans le monde après la pandémie qui a obligé les employés à travailler à distance. Bien que la page de l’événement présente une image d’utilisateurs sur un appel Teams en mode « Together », elle ne fournit pas plus d’informations. L’entreprise devrait proposée sa vision sur l’avenir des salles de réunions. Interessant.

Il ne serait pas surprenant de voir des annonces de fonctionnalités pour des offres telles que Teams et OneDrive, apportant des améliorations axées sur la collaboration et la productivité à Microsoft 365. La société pourrait également parler des améliorations à Outlook. Rendez-vous jeudi prochain à 15h (heure française) sur cette page pour suivre cela.

La version beta de Google Cloud on-premise arrive

google-cloud-platformGoogle Cloud a lancé officiellement la semaine dernière la version bêta « ouverte » de sa plate-forme de services cloud en mode hybride, ceci permet donc à l’entreprise de choisir de déployer son application dans son propre datacenter.

En juillet dernier Google avait annoncé une version spécifique de Kubernetes conçue pour les centres de données locaux et ainsi gérer les containeurs locaux ou dans le cloud public de manière transparente avec un logiciel centralisé.

L’approche Hybride, si elle est nouvelle pour le géant de Mountain View, est une nécessite s’il désire pénétrer efficacement dans les entreprises. Selon un sondage mené en 2017 par Forrester Research,  c’est 76% des DSI qui déclaraient adopter une approche de cloud hybride.

AWS, par exemple, a récemment annoncé des plans pour Outposts, un matériel entièrement géré par Amazon qui permettra aux clients d’exécuter des services de calcul et de stockage AWS sur site et de fournir une intégration complète avec le cloud public AWS. Microsoft avec Azure Stack , s’appuie sur le matériel vendu par les partenaires Cisco, Dell EMC, Hewlett Packard Enterprise et Lenovo, permet une version sur site d’Azure depuis quelques années maintenant.

Pour se différencier, Google indique qu’il proposera uniquement une solution logicielle et qu’il ne demandera pas aux entreprises d’acheter un nouveau matériel. Comme nous l’avions déjà exposé lors du dernier Briefing Calipia en décembre dernier, Google Cloud a déjà des partenariats avec les fournisseurs de matériel Cisco et Nutanix (ils apprécieront sans doute cette annonce :)). Ainsi, Cisco a développé la plate-forme Cisco Hybrid Cloud pour Google Cloud, une solution qui offre des fonctionnalités similaires à celles que Google souhaite atteindre avec son offre Hybride.

Nous reviendrons bien évidemment sur ces annonces lors du prochain Briefing.