Archives de Tag: Google Apps

Nouvelle fonction bien pratique dans Google Agenda

En cette période de vacances et donc d’absence programmée du bureau, Google vient d’ajouter dans son agenda une fonction très pratique : Il est maintenant possible de définir simplement les périodes ou nous activons le fameux OOF (Out of OFfice) tout simplement en sélectionnant les dates correspondantes.

En plus de celà la mise à jour proposée assure qu’il sera possible de définir les plages de travail de façon plus granulaire : plus d’horaires fixes pour tous les jours mais  indépendamment pour chaque jour de la semaine. De plus, un message de refus automatique peut être paramétré pour les réunions en dehors des plages indiquées.

Avec ses fonctions et l’introduction de toujours plus d’IA dans les serveurs du géant de Mountain View, le calendrier peut être plus  intelligent : « En fonction de votre fuseau horaire et de vos habitudes de planification passées, Google Agenda peut maintenant déduire vos heures de travail. » hum… vaste programme, avec un couplage à la base RH de l’entreprise pour corser le tout ? 🙂

Une petite animation pour tout comprendre :

gsuite_outofoffice_v01

Google précise que cette fonction est en cour de déploiement au niveau mondial. Un peu de patience donc si elle n’est pas encore disponible sur vos comptes.

Le calendrier de Google n’est pas toujours celui des entreprises…

Décidément, Google ne vit pas avec la même échelle temporelle que les entreprises. Ce dernier annonce par l’intermédiaire de son blog hier soir que ses applications Google Apps ne supporterons plus Internet Explorer 8… dès le 15 novembre, après l’arrêt du support des anciennes versions de navigateurs Chrome, Firefox et Safari.

Vous êtes sur XP ? Et bien changez de navigateur : prenez Chrome pour XP et retirez IE8 : c’est tout simplement la solution donnée par l’éditeur ! De quoi se priver de bons nombres de clients entreprises sous XP, en particulier en France ! La majorité des grandes entreprises en fait… On imagine bien le peu d’influence de la filliale française coté entreprise sur cette décision…

L’évolution « en continue » affichée  par le géant de la recherche n’est pas toujours simple à gérer pour les utilisateurs professionnels. Mais c’est aussi le multi-plateforme de la solution Google qui, du coup, voit son champs d’action beaucoup plus limité…

Google à l’assaut des collectivités locales en France ?

Depuis quelques jours Google semble partir intensifier ses actions en directions des petites entreprises et des collectivités locales en France, en motivant son réseau de partenaires pour promouvoir les usages des Google Apps. Nos contacts nous communiquent de nombreuses communications de l’éditeur et de ses partenaires utilisant les mêmes présentations, associant ces promesses de séminaires explicatifs dans toute la France.

« Google Apps pour les mairies et collectivités locales

Par sa simplicité d’utilisation et d’administration ainsi que ses nombreuses fonctionnalités, Google apps est l’environnement idéal pour les collectivités locales ( Mairies, Départements, Régions, Chambres de Commerce, Offices du Tourisme etc.)désireuses d’externaliser leur messagerie tout en bénéficiant d’outils de collaboration performants.

Grâce à son système de licences (40 € / an / pour 25 Giga Octets de stockage par utilisateur) et toutes les garanties de sécurité et de disponibilité offertes par Google, elle est l’offre la plus complète et la plus économique du marché. »

(exemple ici)

Fort de ses succès récents dans le secteur public (en particulier aux US avec le département de l’intérieur – 90 000 postes), Google et ses partenaires scénarisent les apports des Google Apps pour les mairies et autres collectivités locales, déjà il est vrai largement clientes (dans le tissu associatif par exemple) des solutions gmail et Google Calendar par exemple.

La police de Los Angeles ne poursuit pas les Google Apps

Après un long suspense, beaucoup de comm, le LAPD (Los Angeles Police Department) a annoncé courant décembre sa décision de NE PAS migrer vers les Google Apps et en particulier Gmail. La référence de la ville de Los Angeles était utilisée depuis de fin 2009  par Google et ses fans pour démontrer qu’une organisation sensible pouvait décider d’aller vers les Googles Apps. Histoire qualifiée par certains de conte de fées pour Google, ce projet de migration massive vers les Googles Apps (30 000 postes concernés pour tout le périmètre de la ville de Los Angeles et du département de la police), au détriment des solutions Microsoft, marquait selon ses promoteurs la maturité des offres Google pour l’entreprise, et signalait un grand mouvement d’adoption en entreprises. Des rumeurs insistantes depuis l’été 2011 indiquaient que des problèmes de sécurité de la solution proposée allait bloquer le déploiement pour les 13 000 postes du département de la police. Depuis la mi décembre, les rumeurs se sont donc transformées en faits. L’ensemble des 13 000 postes du Los Angeles Police Department n’iront pas vers les Google Apps.

Est ce pour autant un signe de victoire pour Microsoft ? Non plus, car pour le moment, la décision du LAPD est de conserver sa solution actuelle de communication et collaboration, Novell Groupwise, jusqu’en novembre 2012.

Construire des applications Web avec Excel

Microsoft vient de rendre disponible un site très interessant qui détaille les méthodes de mise en oeuvre d’application web utilisant Excel WebApps : www.excelmashup.com.

Il est ainsi possible via un stockage sur un Skydrive ou demain SharePoint 2010, d’exploiter les capacités d’Excel (en particulier les graphiques) de façons dynamique pour représenter les données ou créer des tableaux de bords. Des exemples sont donné ici. Le tout est bien entendu piloté par un bout de code en JavaScript et exécutable depuis n’importe quel navigateur (à la manière des WebApps).

Un pas de plus dans l’intégration de documents dans les applications web, et une belle pierre dans le jardin de Google et des Google Apps en particulier.

General Motors mettra-t-il en oeuvre Google Apps ?

Le Wall Street Journal de vendredi rapport que General Motors aurait signé un accord avec Google aux Etats Unis pour 100 000 postes sous Google Apps. La nouvelle n’a pas été confirmée par l’informatique interne du groupe (en pleine migration vers Windows 7, sur 85 000 postes).

Si cela se confirmait, se serait une belle victoire pour Google chez un client où Microsoft est très présent. C’est aussi le moyen pour Google de redorer son blason sur le territoire US, la presse s’étant largement fait écho des déboire de la société avec La Ville de Los Angeles et la Police en particulier, qui couvert par un contrat deux ans , refuse de déployer Google Apps, invoquant des préoccupations de sécurité. La LAPD continuant d’utiliser Novell Groupwise… Google a pourtant obtenu la certification FISMA (Federal Information Security Management Act). Cette conformité est une condition nécessaire pour tout déploiement du gouvernement fédéral.

Nous aborderons également ceci lors du prochain Briefing Calipia (Il reste encore quelques places, plus beaucoup inscrivez-vous rapidement :))

Google Apps : le mode Offline de Gmail est enfin disponible…

C’est une des composantes essentielles de Google qui vient d’être rendue disponible (en Béta néanmoins) : le mode offline dans Gmail. Maintes fois repoussée après l’abandon de la technologies Gears, Google revient maintenant avec une version full HTML 5 qui utilise bien entendu le stockage local autorisé par le « standard », pour son mode hors connexion.

L’interface est une réussite : elle reprend largement ce qui se fait sur les tablettes en offrant une ergonomie assez évoluée : sélection multiple, glisser-déplacer, etc…L’expérience est vraiment très proche d’une application locale, tout en étant très basique quand même. Le tout bien entendu en multi-plateforme à condition d’avoir un navigateur récent (Google Chrome recommandé bien sûr : la beta se trouve sur la boutique virtuelle de la firme de Mountain View 🙂 )

On attend avec impatience le travail que doit faire Google pour rendre ceci disponible sur l’ensemble des Google Apps. De quoi crédibiliser un peu plus l’offre pour les entreprise et donner du sens au Chromebook qui a actuellement un sacré fil à la patte, un comble pour un portable…

La guerre Google Apps / Microsoft Office 365 ne fait que commencer !

Google Apps versus Office 365

Afin de galvaniser ses troupes réunies la semaine dernière pour son congrès annuel Vente et Marketing à Denver (le « MGX » pour les intimes) Microsoft a diffusé  aux 12 000 participants des petites vidéos caricaturant la concurrence. Si la plupart de ces vidéos restent internes, certaines parviennent à sortir du meeting de façon fortuite (ou pas !). C’est le cas de cette petite vidéo s’en prenant à Google et GMail en particulier, sur le talon d’Achille de la firme de Mountain View : la vie privée. Ceci après l’article du New York Times, qui dénonçait le fait que le géant d’internet utilisait les mots des emails pour enrichir ses bases publicitaires.

On découvre ainsi dans cette vidéo, le postier GMail, très peu respectueux de la vie privé des individus et des entreprises…

Source  : l’excellent blog de Mary Jo Foley