Archives des étiquettes : Gmail

Un mode « confidentiel » en beta pour Gmail Entreprise

Google vient d’annoncé un ensemble de nouvelles fonctionnalités de sécurité pour Gmail. On trouve ainsi un mode dit « confidentiel » qui permet aux expéditeurs d’ajouter une date d’expiration et le partage à leur messages. Fonction qui existe depuis plus de 7 ans dans Office 365 tout de même 🙂 Cette fonction est proposée en beta à partir de maintenant.

Le mode confidentiel peut être activé / désactivé dans le menu en bas lors de la création d’un nouvel e-mail. L’expéditeur peut faire expirer le message par incréments allant d’un jour à cinq ans. Il existe également une option permettant d’exiger que le destinataire s’authentifie d’abord via un mot de passe SMS avant d’ouvrir le message afin de se protéger contre le détournement de compte. Par défaut, l’option de transfert, copie, impression ou téléchargement d’un message est également désactivée.

gmail-Confidential-Mode-beta-2

Ce qui était donc possible pour les comptes Gmail grand public arrive désormais dans l’entreprise. Les administrateurs peuvent choisir de participer à la version bêta en accédant à la console d’administration et en sélectionnant Applications> G Suite> Paramètres de Gmail> Paramètres de l’utilisateur. Ici, ils pourront ensuite sélectionner l’option Activer le mode confidentiel.

gmail-Confidential-Mode-beta

[Lettre Calipia] Peut-on encore se passer de Google ?

Ya bo Google

La question, j’en conviens, est un peu provocante.

Ya bo GoogleD’autant plus qu’elle semble sous-entendre un côté sombre à l’entreprise de Mountain View, qui nous conduirait à vouloir prendre de la distance. Hm hm, suspens…

Partons d’un constat : Google nous propose des services d’une très grande pertinence, à l’instar de son moteur de recherche, doublés d’une très grande richesse, à l’instar de YouTube. Ces services sont gratuits, tout comme son navigateur Chrome (pour ne citer que lui) ; Gmail, les Apps, Google +, Android, toute une galaxie de solutions et de produits nous est proposée à coût nul, ou minime (40€ par an par utilisateur pour l’offre entreprise).

Considérant l’adage que lorsque vous ne voyez pas le prix d’un service, c’est que c’est vous le produit vendu, il peut être intéressant de s’intéresser de très près à la stratégie de Google, afin de répondre en conscience : dois-je me passer des services de Google ? …et en trame : puis-je encore m’en passer ?!

Dans cet article, je vous propose de décortiquer cette stratégie globale de Google, qui comme vous allez le voir, est d’une justesse et d’une logique … imparable.

Ne vous êtes-vous jamais posé la question de la logique sous-tendue par des initiatives aussi dissemblables au premier abord que le Search, le projet de ballons atmosphériques Loon, l’investissement dans la compagnie de taxi Uber ?

Toutes ces initiatives participent en fait à un dessein stratégique d’une grande clarté, que nous allons maintenant évoquer.

A l’arrivée, c’est à vous qu’appartiendra la réponse à la question soulevée 🙂

Lire la suite

Google lit vos mails… mais pour une bonne cause :)

Cela fait plusieurs années que Google essaye de réinventer la messagerie et ses usages. On se souvient de la tentative avortée avec Google Wave (qui voulait concentrer messagerie et messagerie instantanée), sans doute trop en avance sur son temps et les habitudes des utilisateurs. La compagnie de Mountain View a depuis racheté pas mal de sociétés travaillant sur des clients de messageries innovants, comme par exemple le français Sparrow. On voit une des conséquences de ces acquisitions aujourd’hui par exemple avec ce nouveau client de messagerie (disponible sur toutes les plateformes : Web, Android mais aussi et bien sur iOS).

Le principe : Google lit vos mails (bon ok ce n’est pas nouveau :)) mais pour une bonne chose : vous les pré-classer dans des dossiers spécifiques afin d’en faciliter la lecture. Ceci étant possible grâce à la connaissance dont dispose Google sur les différents services offerts sur le Web, couplé à vos habitudes. Le résultat semble plutôt intéressant.

Ainsi 5 regroupement sont offerts :

  • Vos messages vraiment personnels (vos collègues, amis, famille)
  • Les mails issus d’une activité sur les réseaux sociaux
  • Les mails proposant des promotions diverses (ce qui s’apparente souvant à du Spam mais bon…)
  • Les reçus de vos achats sur internet
  • Vos listes de diffusion (alias, forums,…)

Une bonne idée à suivre en tout cas.

 

Boston choisi Google Apps à la place d’Exchange

Après l’Académie de la Marine, le Boston Globle Report, c’est au tour de la ville de Boston de choisir de remplacer sa messagerie Exchange par Google Apps et Gmail en particulier. 20 000 boites au lettres sont concernées.

Google marque indéniablement des points face à Microsoft chez pas mal de clients, en particulier outre atlantique. Et ceci alors que Microsoft continue ses campagnes en insistant sur les problèmes de sécurité et de confidentialité de son rival.

Alors pourquoi des clients bien informés choisissent la messagerie de Google ?

S’il est vrai que Google indexe (offre Entreprise ou pas) les mails de Gmail, afin d’en savoir plus sur les utilisateurs et ainsi mieux ciblé les publicités, pourquoi l’argument de confidentialité ne porte-t-il pas autant dans le choix d’un système de messagerie ? Quelques éléments de réponses à mon avis :

  1. Beaucoup de décideurs pensent encore que Google n’indexe pas les messages dans l’offre Entreprise.
  2. Nous ne voyons plus la messagerie comme une application interne, ni même parfois comme une application d’entreprise, mais une simple « commodité » d’échange dont la confidentialité n’est de toute façon pas garantie : nous n’échangeons jamais ou très peu, de mail cryptés dès lors qu’ils sortent de l’entreprise, alors quoi bon protéger le système.
  3. Les clients qui choisissent Gmail le font principalement pour des utilisateurs dont l’usage de la messagerie n’est pas à priori confidentiel.
  4. Ou encore certains qui pensent que Google, Microsoft ou d’autres, peu importe, nous sommes tous espionnés par la NSA et consorts, alors pourquoi pas se contenter de prendre le moins cher !

Nous reviendrons sur ce sujet en particulier lors du prochain Briefing Calipia. N’hésitez pas à vous inscrire si ce n’est pas déjà fait 🙂

Google à l’assaut des collectivités locales en France ?

Depuis quelques jours Google semble partir intensifier ses actions en directions des petites entreprises et des collectivités locales en France, en motivant son réseau de partenaires pour promouvoir les usages des Google Apps. Nos contacts nous communiquent de nombreuses communications de l’éditeur et de ses partenaires utilisant les mêmes présentations, associant ces promesses de séminaires explicatifs dans toute la France.

« Google Apps pour les mairies et collectivités locales

Par sa simplicité d’utilisation et d’administration ainsi que ses nombreuses fonctionnalités, Google apps est l’environnement idéal pour les collectivités locales ( Mairies, Départements, Régions, Chambres de Commerce, Offices du Tourisme etc.)désireuses d’externaliser leur messagerie tout en bénéficiant d’outils de collaboration performants.

Grâce à son système de licences (40 € / an / pour 25 Giga Octets de stockage par utilisateur) et toutes les garanties de sécurité et de disponibilité offertes par Google, elle est l’offre la plus complète et la plus économique du marché. »

(exemple ici)

Fort de ses succès récents dans le secteur public (en particulier aux US avec le département de l’intérieur – 90 000 postes), Google et ses partenaires scénarisent les apports des Google Apps pour les mairies et autres collectivités locales, déjà il est vrai largement clientes (dans le tissu associatif par exemple) des solutions gmail et Google Calendar par exemple.

Google Apps : le mode Offline de Gmail est enfin disponible…

C’est une des composantes essentielles de Google qui vient d’être rendue disponible (en Béta néanmoins) : le mode offline dans Gmail. Maintes fois repoussée après l’abandon de la technologies Gears, Google revient maintenant avec une version full HTML 5 qui utilise bien entendu le stockage local autorisé par le « standard », pour son mode hors connexion.

L’interface est une réussite : elle reprend largement ce qui se fait sur les tablettes en offrant une ergonomie assez évoluée : sélection multiple, glisser-déplacer, etc…L’expérience est vraiment très proche d’une application locale, tout en étant très basique quand même. Le tout bien entendu en multi-plateforme à condition d’avoir un navigateur récent (Google Chrome recommandé bien sûr : la beta se trouve sur la boutique virtuelle de la firme de Mountain View 🙂 )

On attend avec impatience le travail que doit faire Google pour rendre ceci disponible sur l’ensemble des Google Apps. De quoi crédibiliser un peu plus l’offre pour les entreprise et donner du sens au Chromebook qui a actuellement un sacré fil à la patte, un comble pour un portable…

La guerre Google Apps / Microsoft Office 365 ne fait que commencer !

Google Apps versus Office 365

Afin de galvaniser ses troupes réunies la semaine dernière pour son congrès annuel Vente et Marketing à Denver (le « MGX » pour les intimes) Microsoft a diffusé  aux 12 000 participants des petites vidéos caricaturant la concurrence. Si la plupart de ces vidéos restent internes, certaines parviennent à sortir du meeting de façon fortuite (ou pas !). C’est le cas de cette petite vidéo s’en prenant à Google et GMail en particulier, sur le talon d’Achille de la firme de Mountain View : la vie privée. Ceci après l’article du New York Times, qui dénonçait le fait que le géant d’internet utilisait les mots des emails pour enrichir ses bases publicitaires.

On découvre ainsi dans cette vidéo, le postier GMail, très peu respectueux de la vie privé des individus et des entreprises…

Source  : l’excellent blog de Mary Jo Foley

« Entrées précédentes