Archives des étiquettes : Assistants vocaux

Google Home Hub : le concurrent d’Amazon Echo Show arrive (très) bientôt.

Dans le domaine des assistants avec écran, on connaissait l’Amazon Echo Show et l’Echo Spot . Le fait que Google se lance dans les assistants avec écran n’était pas un secret. On attendait plutôt le périphérique pour Noel, mais il devrait arriver plus tôt : on parle d’un lancement le 9 octobre avec les nouveaux mobiles « Pixel 3 » du géant de Mountain View.

Hasard  du calendrier, nous serons chez Google Corp à Mountain View ce 9 octobre ! Avec des clients, dans le cadre de notre mission d’étude annuelle dans la Silicon Valley. Nous aurons l’occasion de vous raconter tout cela lors du prochain Briefing Calipia !

La machine de Google intègrerait selon Android Authority, une tablette 7 pouces associée à l’assistant vocal. Selon les premières photos, ceci serait plutôt (c’est une affaire de gout) réussi. Mais surtout, on parle d’un prix assez agressif de 149 $ pour cet engin.

Une étude compare l’efficacité des assistants vocaux numériques pour le grand public (Siri, Alexa, Cortana et Google Assistant)

Google assistantL’entreprise texane Loup Ventures teste chaque année les assistants numériques les plus courants car intégrés aux smartphones, à savoir Siri, Google Assistant, Alexa et Cortana ainsi maintenant que les haut-parleurs intelligents basés sur ces technologies qui sont probablement avec la traduction une des premières applications concrètes des infrastructures dites d’intelligence artificielle.

Donc en gros, 800 questions ont été posées aux assistants et les résultats fournis ont été jugés sur la base de deux critères : la compréhension de la question et l’exactitude de la réponse. Voici les résultats de la dernière étude publiée le 25 juillet 2018.

Loup ventures assistants

Il semble que presque toutes les questions que les assistants n’ont pas comprises contenaient des noms propres.

Pour une analyse plus fine, le lot de questions a été scindé en cinq catégories : Localisation, commerce, navigation, information et commande. Voici le pourcentage de bonnes réponses des assistants vocaux par catégorie de questions.

Loup ventures catégories

La supériorité de Google Assistant dans la catégorie information a surpris les chercheurs non seulement à cause du nombre de réponses correctes, mais aussi et surtout à cause de la profondeur et de la réelle utilité des réponses qu’ils attribuent à une fonction de recherche intégrée qui lui permet de lire les résultats de recherches à haute voix.

Ils admettent qu’ils s’attendaient à voir Alexa gagner haut la main dans la catégorie Commerce, mais la majorité de leurs questions sur cette catégorie concernaient la recherche de produits et non l’achat de produits.

Et comme on pouvait s’y attendre, Siri et Google Assistant ont fait très fort dans les catégories Navigation et Localisation.

[Lettre Calipia] Les assistants vocaux à la conquête des entreprises ?

(article issu de La Lettre Calipia, abonnement gratuit sur demande : calipia.com/lalettre)

La reconnaissance vocale n’est pas une idée neuve. Elle ambitionne depuis des décennies de remplacer le clavier. Il y a plus de 20 ans, la société Lernout & Hauspie, proposait déjà des solutions innovantes et chargées d’espoir pour reconnaitre efficacement la voix humaine et proposer de se substituer au clavier pour écrire un texte. De nombreux fournisseurs se sont alors tournés vers cette société pour intégrer leur solution dans différents systèmes. Microsoft et Apple ont intégré depuis plus de 10 ans des fonctionnalités de reconnaissance vocale à leurs produits. Sans que jamais la voix ne parvienne à̀ s’imposer…

Pourquoi aujourd’hui cette tendance devient-elle plus crédible ? Pour quelles applications ?

Intelligence artificielle et Cloud

Qu’est-ce qui a changé en matière de reconnaissance vocale pour que les systèmes proposés soit maintenant plus performants et plus crédibles ?

La précision des systèmes proposés serait passé de 60% à plus de 90 % en moins de dix 10 ans ! De plus, pas besoin de passer des heures à adapter la reconnaissance vocale à votre voix comme c’était encore le cas en 2009 avec le système intégré à Windows 7. Plus besoin non plus de disposer d’un micro spécifiquement calibré, les outils sont aujourd’hui à la fois plus performants mais aussi capable d’éliminer une bonne partie des bruits parasites.

En octobre 2016 le système proposé par Microsoft avait surpassé pour la première fois en précision (en anglais) une sténo dactylo !

cortana

Deux choses ont changé :

  • Le développement de l’intelligence artificielle et donc la possibilité offerte d’être beaucoup plus précis sur les mots compris en ayant une indication du contexte de la phrase plutôt que de devoir choisir dans l’ensemble du dictionnaire. L’intelligence artificielle permet de plus facilement ignorer les erreurs de dictions des humains et les imprécisions de langages présents dans chaque conversation.
  • L’utilisation du Cloud et donc d’une puissance de calcul bien supérieure à un traitement local.

Lire la suite