Vimeo bientôt une société autonome

Vous connaissez tous Vimeo, cette société fondée en 2004, offre depuis longtemps ce qui est essentiellement une alternative plus professionnelle à YouTube. Nous utilisons pour notre part ces services depuis quasiment leur naissance. Le site permet aux membres payants de personnaliser le lecteur vidéo, de protéger les vidéos (via un mot de passe, des liens cachés, des sites de destinations spécifiques, etc), il permet aussi de s’intégrer à Google Analytics et de faire gérer un compte par plusieurs membres de l’équipe. Plus récemment la société à mis en place des services permettant de diffuser des émissions en live, service de très bonne qualité et tout à fait comparable à ce que peut offrir côté grand public, Youtube Live. Vimeo compte aujourd’hui 200 millions d’utilisateurs.

Le mois dernier les PDF de Vimeon, Anjali Sud précisait :

« Au cours des sept derniers mois, nous avons accueilli plus de 30 millions de nouveaux membres, vu plus de 60 millions de nouvelles vidéos créées et téléchargées, et organisé des millions d’événements en direct qui sont passés au numérique pour la première fois – plus que les trois années précédentes combinées »

Vimeo fait donc le chemin inverse de YouTube, société indépendante rachetée par Google. Vimeo est en train de devenir une société autonome. Comme de nombreuses sociétés de diffusion de contenus numériques, le service connaît une croissance accélérée en raison de la pandémie. Peu après sa création, Vimeo appartenaient à IAC, holding technologique et médiatique à l’origine d’Angie’s List, Ask, Dotdash (anciennement About.com) et, jusqu’à récemment, du leader des sites de rencontres « Match Match ». Au second trimestre 2021, ce même groupe lâchera donc Vimeo, afin qu’il puisse financer plus facilement sa croissance.

En novembre, Vimeo a levé 150 millions de dollars, évaluant la société à 2,75 milliards de dollars, selon CNBC. Anjali Sud a déclaré que ce financement aiderait Vimeo à créer de nouveaux outils pour les équipes et les utilisateurs en entreprise, à développer des fonctionnalités plus riches pour les événements en direct, et à ajouter des intégrations avec davantage de plateformes tierces, parallèlement à la création d’autres nouveaux outils.

Reste à savoir si cette société ne risque-t-elle pas de tomber dans les mains d’un plus gros poisson ? Si son positionnement B2B devrait éviter les appétits d’un FaceBook ou même Google, des sociétés telles que Microsoft ou Amazon pourraient y voir un intérêt…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.