Windows Server 8 : une version majeure

Nous continuons d’examiner le flot d’annonces de la conférence Build de la semaine dernière. Une des annonces majeures aura sans doute été Windows Server « 8 », le successeur de Windows Server 2008 R2, dont la preview a été rendue disponible pour les abonnés MSDN dès mercredi dernier. Beaucoup de nouveautés importantes. Aucun doute : il s’agit d’une version majeure.

Il serait difficile ici de parler de l’ensemble des changements apportés par le nouveau système, plus de 300 fonctions selon Microsoft. Nous auront largement l’occasion d’y revenir avec une session spéciale Windows 8 + Windows Server 8 lors du prochain Briefing Calipia (pensez à vous inscrire :)). Mais en voici quelques un qui ont retenu notre attention  :

  • Une orientation Cloud Public très marquée (c’est une demie-surprise après le mix cet été des équipes Azure et WIndows Server dans l’organisation Microsoft), mais aussi Cloud Privé : la gestion des machines physiques et virtuelles sera quasiment identique avec une répartition des tâches d’administration de plus en plus indifférenciée entre Cloud privé et public.
  • Beaucoup d’évolutions importantes dans  le système de stockage : on retrouve en particulier un système automatique de dé-doublonnage des fichiers (le système détecte les doublons dans les fichiers et dossiers, il les met dans un magasin séparé (System Volume Information) permettant de se débarrasser éventuellement des octets redondants. Il en garde néanmoins les pointeurs. Si cette fonction n’est pas extraordinaire (des utilitaires existent), l’implémentation de Microsoft -au coeur du système- est plus originale et aurait necessité plus de 2 ans de R&D pour ne pas avoir de dégradation de performance. On comprend bien l’intérêt d’un tel système, s’il est bien implémenté dans la mise en place de VDI par exemple, domaine ou la redondance des données risque d’être importante.
  • Refonte complète des tableaux de bord du système, au revoir le style MMC 🙂 Microsoft propose ici une orientation gestion des rôles plus marquée, le tout dans un look « Metro » : on demande à voir le résultat final, car si l’approche est intéressante, la complexité risque néanmoins de refaire surface assez rapidement.
  • Powershell, Powershell et encore Powershell ! Ce n’est pas là encore une surprise, Microsoft mise largement sur son outil de scripting pour l’ensemble des actions d’administration. Cette nouvelle version intègrerait la possibilité de piloter par script plus de 80% des fonctions du système : une bonne nouvelle pour la mise en oeuvre de centres de données plus importants.
  • Une nouvelle version d’Hyper-V (la 3ème) avec entre autre, au programme la fonction « Replica ». Cette fonction offre réplication asynchrone de la machine virtuelle. Nous pourrons alors planifier la réplication des VM pour qu’elle se produise immédiatement ou plus tard. Comme par exemple planifier la réplication d’une machine critique vers un autre site ou un hébergeur.
Et tout ceci prévu pour être synchrone avec Windows 8 : dans un an.
Nous aurons l’occasion d’aborder ces différents points et leurs positionnements à la fois concurrentiels et vis à vis d’un existant Windows Server dans l’entreprise, lors du prochain Briefing Calipia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.