Archives des étiquettes : Transformation Digitale

L’économiste en chef de la Banque d’Angleterre s’inquiète des conséquences de la fracture numérique.

Andy_Haldane_-_Festival_Economia_2013Dans une interview à  BBCNews, Andy Haldane, l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre, a prévenu que le Royaume-Uni pourrait être confronté à un grand nombre de chômeurs, car ils ne possèdent pas les compétences technologiques requises. Il a déclaré qu’il y aurait des pertes d’emplois « au moins aussi importantes que celles des trois premières révolutions industrielles« .

Reprenant des propos assez habituels dès lors que l’on parle de Transformation Digitale, il est revenu sur des comparaisons avec les précédentes révolutions industrielles :

«Chacune des révolutions industrielles]a eu un impact dévastateur et prolongé sur le marché de l’emploi, sur la vie et les moyens de subsistance de grandes parties de la société. Les emplois étaient effectivement occupés par des machines de différents types, le marché de l’emploi se creusait, ce qui laissait de nombreuses personnes au chômage et luttant pour gagner leur vie. Cela a exacerbé les tensions sociales, aggravé les tensions financières et entraîné une augmentation des inégalités. C’est le côté sombre des révolutions technologiques et ce côté obscur a toujours été là. Cet évidement sera potentiellement beaucoup plus important à l’avenir, lorsque nous aurons des machines à la fois pour réfléchir et pour faire, remplaçant à la fois les compétences cognitives et techniques des humains.  »

Nous avions déjà disserté sur ces différents éléments dans un long post sur le blog (et la Lettre Calipia) il y a un an (QUELS IMPACTS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE SUR LE TRAVAIL ?)

Parmi les pistes envisager pour résoudre ce problème : la formation est au cœur des principaux dispositifs (y compris en interne des entreprises bien sur :  nous y contribuons pour notre part en intervenant sur ce type de missions).

 

Quels impacts de la transformation numérique sur le travail ?

Le sujet était abordé lors des dernières élections présidentielles. Nous le savons tous, le numérique est une véritable « révolution”, et comme chaque révolution industrielle elle entraine des changements profonds dans les entreprises publiques ou privées. Ces transformations entraînant une mutation tout aussi profonde sur les métiers.

Le candidat socialiste lors des dernières élections présidentielles le disait, citant des études américaines : près de 50% des emplois en occident pourraient être détruit avec la révolution numérique ou à minima impactés très fortement. Si toutes les études ne sont pas aussi alarmistes, elles soulignent toutes, que la mutation sera profonde et que les transformations sur les métiers seront irréversibles, s’amplifiant au fur et à mesure des progrès de l’Intelligence Artificielle.

L’avènement de la robotique

La robotisation est apparue au départ pour les tâches répétitives (avec comme exemple souvent cité : l’automobile), mais aujourd’hui les robots dépassent de plus en plus ce type de tache pour gagner en autonomie et surtout en versatilité. Ainsi, l’OCDE affirme que 10% des emplois en France vont disparaître d’ici 2025 à cause des robots.

robot1

Dans ce cadre, il est évident que les robots ont déjà remplacé la main d’œuvre humaine dans de nombreux métiers contribuant ainsi à réduire les coûts des « humains-producteurs » en utilisant des machines, mais aussi à en banaliser les fonctions. Cette banalisation entrainant un déplacement de la valeur du fabriquant des produits vers celui qui fabrique les robots ! Les métiers associés à la conception de ces derniers évoluent ainsi dans le même sens. Donc les gains de productivité permis par les robots profitent certes à l’entreprise les utilisant mais beaucoup plus à l’entreprise construisant ces mêmes robots !

Lire la suite