Archives des étiquettes : To Do

Fusion entre To Do et Planner dans Teams

Microsoft vient d’annoncé que « Tasks », qui permet de gérer et de suivre les tâches, est désormais disponible dans Teams. Cette application était annoncée en 2019 comme une consolidation de To Do et Planner, et son déploiement initial avait commencé en juillet 2020. Le nom de cette application était ambigu : « Planner » sur le bureau et de « Tasks » sur le mobile. Aujourd’hui, l’outil de gestion étant disponible, la version de bureau est rebaptisée « Task by Planner and To Do » et comporte désormais une icône identique à celle de la version mobile. Dans le courant de l’année, elle sera à nouveau rebaptisée « Task » histoire d’être encore plus cohérent.

Tasks sous Microsoft Teams a été déployé auprès des clients ayant un abonnement Microsoft 365 (hors cloud réservé aux administrations publiques). elle sera rendue disponible pour tous les utilisateurs d’ici la fin du mois de novembre selon l’éditeur. Le déploiement sur les clouds réservés aux organisations publiques devra suivre ensuite.

Nous reviendrons sur ces fonctions lors du prochain Briefing Calipia. (agenda disponible en suivant ce lien)

Microsoft To Do pour iOS : le langage naturel désormais disponible

L’application To Do de Microsoft (qui a la bonne idée de s’intégrer à Outlook pour iOS dispose maintenant dans sa dernière mise à jour d’une barre de saisie riche, qui permet aux utilisateurs de choisir une date d’échéance, des rappels et de définir des événements récurrents. Cette fonctionnalité était déjà disponible sous Windows et Android, il est donc logique qu’elle le soit maintenant sous iOS.

IMG_D05FAC065E25-1Microsoft a également ajouté le traitement du langage naturel à cette barre d’entrée, et cette fonctionnalité est exclusive à iOS actuellement. Donc si vous indiquer faire ceci « demain » , To Do sera automatiquement capable de positionner une date d’échéance et des heures de rappel pour cette tâche au lendemain. Ce qui correspond à la même demande que vous pourriez faire vocalement à Siri sur votre iPhone pour le même résultat mais dans la nouvelle application Rappels d’Apple. Sans surprise, Microsoft dit qu’il travaille à l’introduction de cette fonctionnalité sous Android également.

Cette mise à jour inclut également d’autres  améliorations, telles que de nouvelles illustrations, et quelques corrections de bugs. Patrick reviendra lors du prochain Briefing qui commence la semaine prochaine sur une comparaison des outils de gestion de tâches dont bien sûr To Do.

Quelles évolutions pour OneNote ?

Vous le savez, alors que OneNote continue son développement sur Mac, iOS, Android et son intégration avec les offres Office il est resté bloqué à la version 2016 coté PC. Raison officielle de Microsoft : la version Windows sera intégrée à Windows 10. C’est donc la version UWP qui devrait rester. Problème cette version est à l’heure actuelle très en retrait fonctionnellement par rapport à la version OneNote 2016… Nous en étions restés là fin octobre.

onenote

En marge d’Ignite qui se déroule cette semaine à Orlando, on apprend que Microsoft a finalement fait marche arrière et a relancé son application de bureau OneNote 2016 en ajoutant quelques fonctionnalités attendues correspondant à une version « 2019 » de la suite Office. On retrouve par exemple un nouveau mode sobre. Mais cela devrait aller plus loin et l’entreprise aurait décider de reprendre plus en avant les développements en reprenant le code de l’application UWP (code dit « Modern » de l’application OneNote du store Windows 10) pour l’intégrer dans le code de la version 2016 de l’application. C’est en tout cas ce qu’a expliqué Ben Hodes, chef de produit OneNote, lors d’une session Microsoft Ignite hier. « La raison pour laquelle nous faisons cette fusion, c’est pour revenir à une base de code unique et commencer à offrir ces fonctionnalités au cours des 18 prochains mois. »

Les nouvelles fonctionnalités attendues seront les suivantes :

  • Nouveaux services de de synchronisation plus rapide (et ce n’est pas du luxe…)
  • Utilisation des « Mentions » pour OneNote directement dans Teams (nous y reviendrons lors du prochain Briefing, comme nous disent nos contacts chez Microsoft Corp à Seattle, si dans un projet tu ne dis pas que tu fais un peu de « Microsoft Teams » tu n’as pas de budget :))
  • Intégration de Microsoft Search pour trouver l’information dans les notes et remonter l’information au niveau global (histoire de mettre à niveau la recherche très en retrait par rapport à Windows 7 de Windows 10…)
  • De nouvelles fonctionnalités des notes de réunion (sans plus de détail actuellement)
    Une plus grande intégration des tâches à la fois dans Outlook, Planner et To Do)
  • Des amélioration dans l’accessibilité : on pense ici que Microsoft compte rajouter les nouvelles fonctions de description mises dans Powerpoint 2019 ou Word par exemple.

Le support des @mentions arrivera dans la première moitié de l’année prochaine, et l’intégration à l’application  To Do qui devrait arriver peu plus tard.

onenote mode sombre

L’autre amélioration plus importante visuellement est le passage au nouveau Framework Fluid (nous vous en parlions lors du Briefing il y a un an). Microsoft a de grands projets pour Fluid, pour alimenter l’avenir des expériences collaboratives d’Office sur le web. Fluid est également conçu comme un nouveau modèle de document componentisé auquel l’intelligence artificielle et d’autres services peuvent se connecter.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec l’équipe d’ingénierie Fluid pour co-développer le Fluid Framework et que l’année prochaine, nous présenterons en avant-première ce à quoi OneNote in Fluid ressemblera ensemble et ce dont ils seront capables ensemble, » explique Hodes.

On apprenait également que Fluid apparaîtra également dans Teams, dans Outlook dès les évolutions de l’année prochaine.

Celà risque de donner paradoxalement un coup d’arrêt encore plus marqué aux application applications Office universelles pour Windows 10 (UWP), dont la seule évolution cette année était OneNote, la société ayant mis le reste de la suite « en attente » comme l’expliquait Microsoft : « Nous donnons actuellement la priorité au développement des versions iOS et Android de nos applications ; et sous Windows, nous donnons la priorité aux versions Win32 et Web « …