Archives des étiquettes : Starlink

SpaceX lance des satellites en masse (et bat un record)

SpaceX - Launches

SpaceX a lancé en début de semaine avec succès sa mission Transporter-1. Cette mission est la première du nouveau programme « SmallSat » qui permet aux entreprises de lancer leurs satellites sur différentes orbites pour un montant très faible (un million de dollars).

avec 143 satellites lancés en une fois, la mission a battu le record en termes de nombre de satellites transportés dans l’espace par vol, le record était auparavant détenu par l’Inde qui avait lancé 104 satellites en 2017. On trouvait dans le lancement du début de semaine 133 engins spatiaux commerciaux et gouvernementaux et 10 satellites de la filiale de SpaceX, Starlink proposant pour rappel une constellation pour des connexions internet. Ces satellites Starlink sont les premiers de leur genre à entrer en orbite polaire (ils passeront au-dessus des pôles Nord et Sud chaque fois qu’ils feront le tour de la Terre).

Si vous voulez revivre le lancement voici la vidéo complète (1h49) de l’évènement enregistré en live :

La société a annoncée qu’elle lancera des missions en orbite héliosynchrone ( désigne une orbite géocentrique légèrement rétrograde dont on choisit l’altitude et l’inclinaison de sorte que l’angle entre le plan d’orbite et la direction du Soleil demeure quasiment constant.) environ tous les quatre mois. Alors que SpaceX continue à trouver de nouvelles façons d’améliorer l’efficacité des lancements de fusées, elle pourra continuer de faire baisser les prix des lancements de satellites déjà les plus compétitifs.

Starlink ouvre (timidement) son service en beta

image SpaceX

Vous connaissez SpaceX, la société d’exploration spatiale d’Elon Musk, pour avoir permis au américains de repartir sur la station internationale par leur propres moyens. Mais SpaceX envoie aussi régulièrement des satellites pour le projet Starlink d’Elon Musk de service internet à faible latence. La faible latence étant possible grâce à l’orbite basse et la densité de satellites.

Il a fallu du temps pour se projet se concrétise, mais nous le savons Elon Musk est persévérant. Aujourd’hui, la société invite ses clients à tester le service dans ce qu’elle appelle la « Better Than Nothing Beta ». Donc en gros, pas de survente du service ! D’autres diront qu’au moins la société annonce la couleur 🙂 SpaceX est assez franc sur ce à quoi les utilisateurs doivent s’attendre en s’inscrivant au programme. Une bonne manière d’éviter aussi les plaintes. La société affirme que les utilisateurs peuvent s’attendre à des vitesses variant de 50 à 150 Mb/s, et des temps de latence de 20 à 40 ms au cours des prochains mois, à mesure que le système continuera à s’améliorer. Parfois, l’entreprise précise aussi que le service ne soit pas du tout disponible. C’est un peu le principe d’une Beta…

Oui mais…

Une beta est en général gratuite, on utilise un service imparfait gratuitement et l’on prend du temps pour remonter les problèmes. Pas cette fois ! Les clients doivent acheter le kit Starlink pour s’installer, qui comprend un terminal pour se connecter au réseau satellite, un routeur Wi-Fi et un trépied de montage. Cela coûteront de même 499 dollars mais en plus ils doivent payer le service : 99 dollars par mois. Une beta payante donc.

Rassurez-vous, pour aider les utilisateurs à installer le matériel, une application Starlink disponible pour Android et iOS, aide gratuitement les utilisateurs à trouver le meilleur endroit pour installer le terminal, à vérifier s’il y a des obstacles, etc.

La description de l’application indique que ce programme bêta permettra d’offrir le service aux États-Unis et au Canada cette année, la couverture quasi mondiale pouvant être atteinte en 2021. À suivre…