Archives des étiquettes : Licence Microsoft

De nouvelles « mini-suites » dans la famille Microsoft 365

La famille Microsoft 365 continue de s’agrandir, avec l’annonce de la disponibilité commerciale de 3 mini suites :

  • Microsoft 365 E5 Information Protection & Governance
  • Microsoft 365 E5 eDiscovery & Audit
  • Microsoft 365 E5 Insider Risk Management

Ces 3 mini suites combinées constituent la nouvelle version de l’offre Microsoft 365 E5 Compliance, qui fait elle-même partie du plan Microsoft 365 E5. C’est donc une histoire de poupée russe :).

D’un point de vue fonctionnelle, ces 3 mini suites comprennent :

  • Information Protection & Governance : automatisation de l’étiquetage des informations (sensibilité), DLP étendue (chat Teams), analyse et contrôle du Shadow IT (via la CASB – Cloud Access Security Broker – Microsoft Cloud App Security), support des solutions BYK et HYOK
  • Insider Risk Management : gestion des risques tels la fuite de données sensibles, la fraude, le délit d’initiés ou les diverses violations de réglementation, par des collaborateurs ou des sous traitants. Les solutions mises en oeuvre vont des barrières éthiques (Information Barriers) au Customer lockbox en passant par l’analyse des informations sur tous les supports (fichiers, chats, audiio, vidéo….) et la gestion des accès privilégiés.
  • eDiscovery & Audit : au travers des services fournis, collecte et analyse en temps réel des diiférents supports de communication et de collaboration pour identifier l’ensemble des informations permettant de répondre rapidement (et à moindre cout) à touts demande d’enquetes (loi, réglementation ou règles internes de l’entreprise).

Ces mini suites arrivent sur le marché en même temps que Microsoft réorganise son portefeuille de solutions Microsoft 365, l’enrichit de nouvelles fonctionnalités et en même temps proposent une granularité plus fine à ses solutions pour permettre à chaque entreprise de sélectionner le package fonctionnel de services adapté à ses besoins. L’effet financier de la suite (ie dès 3 composants, le prix du bundle est plus attractif) fera le reste. Ou pas !

 

Arrivée officielle de la nouvelle option AE : SCE (Server and Cloud Enrollment)

Capture d'écran 2013-11-07 07.17.52

Nous en parlions ici début septembre, SCE, la nouvelle option de l’Accord Entreprise (AE) est donc officiellement disponible depuis le 1er novembre auprès de Microsoft. SCE (Server & Cloud Enrollment) remplace les 2 options de l’AE qui concernaient les serveurs : EAP (Enrollment for Application Platform) et ECI (Enrollment for Core Infrastructure). Vous trouverez les détails de cette nouvelle offre à destination des entreprises les plus engagées avec Microsoft sur notre billet de début septembre.

Vous trouverez ici la brochure de Microsoft présentant cette nouvelle offre.

Accord Entreprise Microsoft : Add-Ons et SCE

Microsoft poursuit la transformation de l’Accord Entreprise (AE), son contrat phare pour les entreprises (plus de 250 PC ou utilisateurs). Cette transformation entamée en 2011, vise à gommer les frontières entre le monde on premise et le monde cloud, du point de vue licensing, pour les clients engagés sur les technologies Microsoft;

Les Transitions

Ainsi depuis plus d’un an, il est possible dans le cadre de son AE de souscrire à des services Office 365 pour « basculer » tout ou partie des utilisateurs vers le monde en ligne Microsoft. Cette bascule signifie l’arrêt de la Software Assurance pour les briques logicielles concernées (celles qui vont se retrouver offertes sous forme de services dans Office 365) et donc la fin des bénéfices de la SA : accès aux nouvelles versions des logicielles, jours d’aide au déploiement, bon de formation… pour n’en citer que quelques uns. Une terminologie est ainsi apparue pour accompagner cette transformation :

  • la notion de Transition, équivalente (ie le niveaux de services fournies par la cible Office 365 correspond aux workloads des composantes AE : par exemple CORE CAL vers Office 365 Plan E1), ou non équivalente (le contraire, par exemple, j’ai un AE avec une CORE CAL et WIndows et je souhaite évoluer vers de l’Office 365 E3). Les transitions équivalentes n’impliquent pas de surcoût pour le client au moment de la transition, les transitions non équivalentes au contraire associent un coût de transition, payable en une fois au moment de la transition (ou en décalé à la date anniversaire suivante de l’EA moyennant l’utilisation de la mécanique de réservation de licences).
  • La notion de Bridge, corollaire des transitions, puisqu’elle permet de conserver dans le périmètre de l’AE les composantes sous AE qui ne se retrouvent pas dans le service Office 365 retenu. Par exemple, un client qui décide de partir d’un AE avec Office Pro et Enterprise CAL Suite vers un Office 365 E3, va devoir souscrire à cette mécanique de Bridge pour conserver dans le périmètre de son AE les différentes CAL de son ECAL Suite qui ne sont pas reprises en E3 (ex : Windows Server, SCEP et SCCM…). Pour celà la transition va s’accompagner d’un ECAL Bridge pour Office 365, sous la forme d’une redevance récurrente, payée à chaque date anniversaire pour chacun des postes/utilisateurs de l’AE qui auront été basculés vers l’online.

A suivre les Add-Ons pour Office 365 et la nouvelle option serveur de l’AE : SCE (Server & Cloud Enrollment) Lire la suite