Archives des étiquettes : FSF

La Free Software Foundation demande la publication du code de Windows 7

FSF Windows 7La Free Software Foundation (FSF) a lancé une pétition pour demander la publication par Microsoft du code source de Windows 7.  Pour rappel, Windows 7 est arrivé en fin support le 14 janvier dernier, ce qui signifie que Microsoft ne distribue plus de correctifs , bien qu’un programme payant de mises à jour de sécurité étendues soit disponible (et très cher). Le système d’exploitation est considéré comme un logiciel « non supporté » par Microsoft, et donc potentiellement il est le la bouche même de l’éditeur « peu sûr de l’utiliser« , puisque Microsoft ne diffuse plus de correctifs de vulnérabilités, même si elles sont publiquement connues.

Fort de ce constat, la FSF demande à Microsoft de transformer Windows 7 en logiciel libre pour que « les utilisateurs aient la liberté d’exécuter, de copier, de distribuer, d’étudier, de modifier et d’améliorer le logiciel« . Alors que dans le même texte la FSF rappelle les griefs qu’elle à envers le produit de Microsoft : « Windows 7 est l’aboutissement de 10 années d’empoisonnement de l’éducation, d’atteinte à la vie privée et de menace à la sécurité des utilisateurs« . Je pense que ces éminents spécialistes devraient s’intéresser un peu à Android pour s’apercevoir que finalement Microsoft est un petit joueur en la matière 🙂

La fondation qui visait à obtenir 7.777 signatures à sa pétition (tout un symbole) est déjà largement au dessus de ses ambitions (à plus du double au moment ou nous écrivons ces lignes).

Il existe déjà un précédent pour la publication de certains utilitaires Windows en tant que logiciels libres, mais pas sur que cela soit suffisant pour que Microsoft adhère à cette idée. Microsoft a néanmoins publié MS-DOS il y a cinq ans sous forme de code téléchargeable, mais son utilisation est toujours liée à un accord de licence d’utilisation non commerciale. Ce genre de restriction ne satisferait pas la fondation.

Richard Stallman en visite chez « le Grand Satan »

StallmanLes temps ont changé… Richard Stallman, la figure statutaire du logiciel libre, celui qui traitait à de nombreuses reprises de Microsoft de « Grand Satan » (allez faire un tour sur le site de la Free Software Foundation pour vous faire une idée de ses propos…) invité chez Microsoft Research. Bon, soit le bonhomme à perdu de sa superbe, soit Microsoft a réellement changé ? Sans doute un peu des deux !

Microsoft aime le logiciel libre et pas que Linux. C’est un des changements majeur de l’entreprise depuis le départ de Steve Ballmer et l’arrivée de Satya Nadella. Mais au delà des déclarations les faits sont là : SQL Sous Linux, la publication Den open source de nombreuses composantes de l’offre Microsoft (dont du code sensible de .net), c’est aujourd’hui une réalité…

Néanmoins, lorsque l’on a passé pas mal d’années chez Microsoft, et qu’on a eu l’opportunité comme moi, de représenter Microsoft lors de débats avec Richard Stallman, on a du mal à imaginer le gars dans l’antre du diable (selon lui) ! L’homme est bien qu’un peu (beaucoup ?) intégriste (du logiciel libre j’entends), et disons parfois (souvent) un peu rigide sur ses convictions, il est néanmoins sympathique et un poil idéaliste (ce qui contribue aussi à son coté sympathique). Après s’être pas mal invectivé lors d’une conférence où nous étions tous les deux sur scène, les échanges en off furent nettement plus courtois et intéressants, preuve que tout est aussi spectacle…

Mais cette visite était bien réelle, Mark Russinovich, le CTO de Microsoft Azure, a tweeté le 5 septembre: « Richard Stallman a également visité le campus hier et a donné une conférence à Microsoft Research. ». Dommage que le discours de ce dernier n’ai pas été enregistré (sans doute des problèmes de copyright :)).

Maintenant si vous vous demandez si cela indique que la haine de Stallman pour Microsoft a diminué au fil des ans, sa page d’accueil personnelle montre clairement que ce n’est visiblement pas le cas. Lire en particulier sa liste de « raisons de ne pas utiliser Microsoft » .

En bonus, un petit article (de 2005) sur son admiration (ou pas) pour Bill Gates (en français) : « Bill Gates et autres communistes« …