Microsoft analyse le comportement de ses employés en situation de télétravail

A l’occasion de la session sur l’évolution du travail hybride, la semaine dernière, Satya Nadella, le patron de Microsoft est revenu sur les modifications du comportement des employés de Microsoft en situation de télétravail. Comportement analysé via les outils de l’éditeur intégrés pour rappel à l’offre Office 365.

Satya Nadella, en a profité pour rappeler l’importance de fixer des limites au travail à distance. Les résultats des analyses indiquant qu’un troisième pic d’activité est apparu : les employés se reconnectant ainsi plus souvent le soir après le diner pour travailler. Il est important pour le patron de Microsoft que ses employés ne se sentent pas obligés de répondre aux communications en dehors des heures de travail…

« Historiquement, il y avait des pics d’activité juste avant le déjeuner et juste après le déjeuner. Il semble qu’il y ait maintenant un troisième pic le soir après le dîner« .

Il est difficile de déterminer la cause de ce pic car plusieurs facteurs entrent en jeu. Certains employés peuvent préférer faire une pause pendant la journée pour passer du temps seul ou avec leur famille, puis se reconnecter pour effectuer des tâches plus tard dans la nuit. D’autres membres du personnel peuvent se trouver dans des lieux situés dans un fuseau horaire différent de celui du reste de leur équipe (éléments assez fréquent dans une multinationale comme Microsoft) , ce qui repousse les heures de travail les plus importantes à plus tard dans la journée. Où que tout simplement les personnes travaillent plus.

Quel que soit le raisonnement, le PDG de Microsoft, a déclaré qu’il était important de fixer des limites :

« Nous pensons à la productivité à travers la collaboration et les mesures de rendement, mais le bien-être est l’un des éléments les plus importants de la productivité. Nous savons ce que le stress fait. Nous devons apprendre les soft skills, les bonnes vieilles pratiques de gestion, pour que les gens aient leur bien-être pris en charge. Même si un employé reçoit un du PDG le week-end il ne doit pas se sentir obligé d’y répondre !« 

Le travail à distance a contribué à la formation d’un troisième (petit) pic de productivité en formation sur ce schéma

Avec de nombreuses personnes en situation de télétravail, l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est devenu plus clairement plus compliqué. Bonne nouvelle, ceci est de plus en plus pris en compte par toutes les organisations (y compris américaines !). Surprenant ? sans doute pas tant que cela. Ne nous y trompons pas, paradoxalement peut-être, les outils de mesures les mettent aussi face à leurs responsabilités face un burnout éventuel et qui sait un recours aux avocats, pratique ô combien addictive de l’autre côté de l’atlantique…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.