Build 2021 : pléthore de nouveautés pour les développeurs

MyBuild - Your home for Microsoft Build

Microsoft a annoncé une pléthore de nouvelles fonctionnalités pour sa plateforme de cloud computing et ses services associés. Un petit résumé des points les plus marquant selon nous.

On commence par les outils de développements :

  • Visual Studio 2019 16.10 est maintenant disponible avec de nouvelles fonctionnalités IntelliSense, des outils de test et Git, et des fonctionnalités de conformité pour C++.
  • .NET 6 Preview 4 est maintenant disponible et contient de nombreuses améliorations. Les développeurs d’applications multi-plateformes peuvent maintenant utiliser l’interface utilisateur d’applications multiplateformes .NET (.NET MAUI) directement dans Visual Studio. Coté développeurs Web Microsoft annonce qu’ils pourront tirer parti des applications hybrides ASP.NET Blazor. Pour rappel, Blazor est une infrastructure permettant de créer une interface utilisateur Web interactive côté client en .net et d’utiliser C# au lieu de Javascript (et de partager plus simplement la logique entre client et serveur, comme on peut le faire en Javascript avec Nodejs par exemple).
  • Toujours côté .net Microsoft annonce la prise en charge d’Apple Silicon et de Windows Presentation Foundation (WPF) sur ARM64 (Windows ARM).
  • Microsoft propose aussi des images de conteneur plus petites (qui ont une empreinte mémoire moindre) et des API Web pouvant être utilisées pour créer des microservices plus petits donc et on imagine plus rapides.

Côté services Azure toujours pour les développeurs :

  • les services d’applications Azure sont désormais compatibles avec Azure Arc (services d’administration centralisée de services multicloud et hybrides), ce qui signifie qu’ils peuvent aussi désormais être déployés sur des clusters Kubernetess.
  • Open Service Mesh (OSM) est désormais disponible en beta (qui est pour rappel un maillage de services cloud natif gratuit et open source développé par Microsoft qui s’exécute sur Kubernetes). Ce module complémentaire permet une gestion et une sécurité plus efficaces des clusters Kubernetes compatibles avec Azure Arc.
  • Azure Kubernetes Services (AKS) sur Azure Stack HCI est maintenant disponible. Grâce à cela, le déploiement de clusters Kubernetes vers des environnements sur site est plus simple. On retrouve également sur Azure Stack HCI un nouveau mécanisme de surveillance multi-clusters.
  • Azure Security Center peut désormais afficher les résultats d’une analyse de conteneur à l’aide des actions GitHub pour une meilleure traçabilité.
  • Vous en rêviez, la version 0.4 d’Azure Bicep est dispo. Pour rappel, il s’agit d’un langage déclaratif open source pour le déploiement de ressources. On peut donc utiliser Bicep au lieu de JSON pour développer les modèles Azure Resource Manager (modèles ARM). Microsoft annonce que cette nouvelle version facilite la gestion et la validation des bases de code.
  • Deux mises à jour sur Azure IoT sont aussi disponibles. Tout d’abord, les capacités d’imbrication dans Azure IoT Edge qui permettent aux fabricants de consolider les données provenant de divers systèmes et de les transmettre en toute sécurité dans le cloud. Deuxièmement, Azure IoT Edge pour Linux sur Windows est aussi proposé en version finale, ce qui permet de tirer parti à la fois de Windows et de Linux au lieu d’opter pour l’un des deux seulement.
  • Enfin, Microsoft et Elastic ont annoncé travailler ensemble pour publier une expérience native sur Azure. L’intégration est actuellement en phase beta et permet d’utiliser les capacités de recherche et de visualisation à partir du portail Azure.

Nous reviendrons sur une partie de ces éléments lors du Briefing.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.