Google accusé de protection illégale de monopole

Selon une information parue hier dans le New-York Times, le ministère de la Justice américain serait en passe d’entamer une procédure contre le géant de Mountain View, concernant ses pratiques jugées illégale de protection de monopole sur le marché de la recherche et de la publicité. Nous vous en parlions en juin dernier, mais il semble que le début d’une action officielle conjointe du DOJ et de certains états américains soit très proche. Cette menace est à prendre au sérieux, car de manière tout à fait exceptionnel ce sujet rapproche des extrêmes : le DOJ aux ordres de D.Trump, mais aussi des parlementaires américains qui s’inquiètent de plus en plus ouvertement des positions des grands acteurs du numérique, GAFA en tête.

Si les actions démarrent effectivement, Google va entrer dans une période troublée, qui va mobiliser son énergie et une partie de ses ressources pour se défendre sur de multiples fronts. De quoi nous rappeler ce qui s’est passé lors du précédent procès retentissant entamé contre Microsoft, il y a longtemps, en fin du siècle dernier. Si Microsoft a réussi à échapper à la découpe (bien que condamné à cette peine en 2000 par le juge Thomas Penfield Jackson), le procès a laissé des traces sur l’entreprise, qui a démarré en 1998, avec un Microsoft ultra dominant, et dont les derniers effets (Consent Decree) se sont arrêtés en 2007, totalement dans une autre ère, avec Apple revenu des limbes, Google et Facebook en nouveaux conquistadors….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.