COVID 19 : recherche d’un vaccin, même les datacenters immergés de Microsoft y participent !

Capture d’écran 2020-06-22 à 10.18.16Il y a 2 ans, Microsoft a immergé au fond de l’Atlantique, près des iles écossaises de Orkney, un datacenter sous la forme d’un container de 12 mètres de long et 2,8 m de diamètre, embarquant 12 racks et 864 serveurs. Ces serveurs sont également dotés d’accélérateurs FPGA et stockent 27,6 petabytes. Le tout est immergé par 35 mètres de fond.  Ce projet, dénommé Natik, vise à bénéficier des conditions favorables de température de la mer à cet endroit, pour tester la viabilité des opérations d’un tel ensemble à distance.

Microsoft vient de publier un billet d’information la semaine dernière pour indiquer que ce datacenter immergé participe à un programme d’informatique distribuée, Folding@home, initialisé en 2000,  qui contribue aujourd’hui aux efforts de recherche sur des traitements et vaccins pour le Covid 19. Comme l’indique Spencer Fowers, le responsable technique du projet Natik, les 864 serveurs sont dédiés au traitement des modules Folding@home, faisant ainsi d’eux les premiers contributeurs du projet au niveau mondial.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.