Intel et QuTech ont fait la démonstration du contrôle de qubits « chauds »…

Intel QuantumUn des obstacles le important pour l’informatique quantique est la difficulté de refroidir de façon considérable  les qubits au sein des systèmes. En général, ces qubits doivent être refroidis à des températures inférieures à 100 mK (donc très très près du zéro absolu) et ceci afin de garantir l’intégrité des calculs (sans excitation donc des particules). Dans un article publié récemment sur Nature, Intel, en collaboration avec QuTech, a adopté une approche légèrement différente de la question du refroidissement.

Dans l’article intitulé « Universal quantum logic in hot silicon qubits« , les chercheurs ont réussi à rendre possible le contrôle des qubits  dit « chauds ». Bon attention c’est pas la température ambiante et de très très loin ! Ces qubits chauds, comme leur nom l’indique, sont plus tolérants à des températures plus élevées disons légèrement supérieures à 1 K…

L’équipe s’est inspirée d’études récentes sur les spins électroniques qui ont laissé entrevoir une plateforme pouvant fonctionner à des températures plus élevées en démontrant une longue durée de vie des spins, permettant ainsi la lecture de leurs états. En s’appuyant sur ces résultats, l’équipe d’Intel et de QuTech a pu contrôler ces qubits et effectuer des mesures sur ceux-ci également.

Les chercheurs précisent :

« Nous avons démontré un contrôle individuel cohérent de deux qubits et mesuré une cohérence à 99,3 %. Nous démontrons l’accordabilité de l’interaction d’échange entre les deux spins de 0,5 à 18 mégahertz et l’utilisons pour exécuter des rotations cohérentes contrôlées de deux qubits. »

Il y a une limite importante néanmoins à la démonstration réalisée : elle était basée sur un système à deux qubits, qui est considérablement plus petit que la plupart des ordinateurs quantiques existants aujourd’hui. Mais les chercheurs ont déclaré que leur travail s’oriente vers des circuits intégrés quantiques qui abritent des circuits de contrôle, ainsi que du matériel quantique sur une seule puce, offrant ainsi une approche évolutive vers des ordinateurs quantiques. Si le sujet vous intéresse n‘hésitez pas à faire un tour sur cette page pour plus de précision.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.