Magic Leap, le concurrent de Hololens dans la tourmente

magic leapRien ne va plus chez Magic Leap, le concurrent de Microsoft Hololens est à la peine. Selon d’anciens employés et proches de l’entreprise, Magic Leap avait vendu environ 6 000 casques Magic Leap One six mois après leur sortie, contre un objectif de 100 000… La faute à un marché qui reste encore attentiste et des technologies de développement très chères y compris pour un simple prototypage.

Signe des temps : deux membres très importants du conseil d’administration ont quitté discrètement leur fonction en 2018 : Sundar Pichai, PDG de Google (et maintenant aussi Alphabet la maison mère), et Paul Jacobs, ancien président exécutif de Qualcomm. Mais Magic Leap aurait également licencié des dizaines d’employés au cours des dernières semaines. Le mois dernier, Business Insider a annoncé que deux dirigeants, Scott Henry, directeur financier, et John Gaeta, vice-président principal de la stratégie créative, avaient quitté l’entreprise.

Néanmoins, La société est apparemment en train de prototyper une nouvelle version de son casque le Magic Leap Two qui disposera d’une connectivité 5G, d’un champ de vision plus large et un matériel plus petit et plus léger avec de multiples options de couleurs. Mais le projet serait entravé par des « contraintes technologiques fondamentales », qui pourrait réduire ces ambitions. La société mettrait actuellement en gage plus de 2000 brevets qu’elle détient pour obtenir un soutien financier de JPMorgan Chase.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.