Des nouvelles d’USAFacts… un bel exemple de BI au service des faits (et seulement des faits)

usafactsVous vous souvenez du site créé par Steve Ballmer (l’ancien CEO de Microsoft), USAFacts ? Patrick en parlait en avril 2017 lors de sa création. Ce site avait pour objectif de reprendre tous les chiffres publics des USA pour en faire des analyses non partisanes. Et ainsi discuter sur des faits précis, non contestables. On voyait cette initiative comme une des réponses à l’arrivée de Trump au pouvoir et de ses fameuses « vérités alternatives »…

0L’initiative s’était dotée il y a un an d’une nouvelle présidente Poppy MacDonald avec pour objectif principal d’élargir l’audience du site. Ce n’est pas une débutante en la matière :  elle a été présidente de l’excellent Politico USA, une entreprise de médias basée en Virginie qui se concentre sur la politique et la politique américaine. Elle était aussi une des dirigeante de la société d’analyse et de sondage Gallup…

L’initiative n’a jusqu’à présent pas eu le succès escompté. Pour faire simple, les gens préfèrent sans doute la petite histoire (même travestie) plutôt que les faits réels, au grand désespoir de Steve Ballmer (opposant notoire à l’actuel locataire de la Maison Blanche).

Poppy essaie donc actuellement (avec les outils Microsoft de BI) d’élargir l’audience d’USAFacts en mettant en avant des données ayant un lien plus direct avec la vie des gens et en rendant l’information accessible et facile à visualiser. Son équipe recueille des données auprès de plus de 70 agences et entités gouvernementales, et son rôle consiste en partie à promouvoir la transparence des données. Comme l’organisation est impartiale, Ms. McDonald a déclaré qu’elle s’en tenait aux données sur les événements passés plutôt qu’à des prévisions potentiellement biaisées des résultats futurs. On s’attend à ce que les utilisateurs tirent leurs propres conclusions sur ces questions. Le site pourrait attirer davantage l’attention en prenant position sur les données et en jouant les tabloïds avec des manchettes provocatrices, « mais cela nuirait à notre impartialité, même si cela augmentait le nombre d’utilisateurs« .

A quand la mise en place d’un site équivalent en France et en Europe ? Nous avons la chance d’avoir des technologies qui rendent accessibles l’information à tous. N’est-ce pas aussi la promesse originelle d’Internet ?

Alors pourquoi se contenter de « la vérité » apportée par les seuls réseaux sociaux où se mêlent intox, publicités déguisées et théories du complot…   et se plaindre ensuite que nous ne sommes pas suffisamment informée ? C’est vrai c’est plus compliqué, il faut en plus connecter ses neurones 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.