Intel : le 7nm en 2021 pour revenir dans la trajectoire de la loi de Moore

Bob Swan, le nouveau PDG d’Intel, a déclaré lors de la réunion d’analystes à Palo Alto qui a suivi la publication des résultats du trimestre qu’ils sont sur la bonne voie pour revenir à un calendrier de mises à niveau majeures de la fabrication tous les deux ou deux ans et demi de quoi recoller à la Loi de Moore selon lui.

Au passage les résultats du trimestre était les meilleurs de l’histoire de l’entreprise, avec 19,2 milliards de dollars de CA. Intel a connu un rebond de 6 % de ses activités datacenter, là où l’activité PC a encore chuté d’environ 5 % par rapport à l’an dernier.

Intel a mis plus de temps que d’autres à passer de la fabrication de 14 nanomètres pour ses puces à la fabrication à 10 nanomètres, ce qui a perturbé l’amélioration de la rentabilité de l’entreprise et l’a rendue vulnérable à la concurrence d’Advanced Micro Devices (AMD), qui utilisent des fabricants de puces tels que GlobalFoundries et TSMC. qui eux gravent en 7 nanomètres (ce qui, selon Intel, équivaut à sa fabrication à 10 nanomètres du fait de processus différents). Pour rappel Intel devrait lancer ses puces à 10 nanomètres en volume seulement d’ici la fin de l’année.

Intel 7nmC’est important parce qu’une grande partie de l’amélioration de la loi de Moore (du nom d’une prédiction célèbre du président émérite d’Intel, Gordon Moore, dans les années 1960) au cours des cinquante dernières années a été subordonnée au passage à des largeurs de plus en plus petites entre les circuits. En effet en passant à une longueur de circuit plus petite, tout s’améliore. La puce devient plus petite, les circuits fonctionnent plus rapidement, la puce consomme moins et le coût de la même puce diminue. Les concepteurs de puces peuvent également intégrer plus de circuits sur une puce de même taille. Le retard d’Intel pour le passage à 10 nanomètres a donc été un contretemps majeur pour l’industrie.

M. Swan a ainsi déclaré : « Nous sommes sur la bonne voie pour lancer notre premier produit à 7 nanomètres – un GPU discret pour les datacenters – en 2021. Deux ans après le lancement du 10 nanomètres. Nous sommes aussi bien avancés sur la voie de l’ingénierie sur 5 nanomètres. »

En 2020, l’entreprise continuera d’essayer de rattraper son retard pour répondre à la demande, car la lente transition vers le 10 nanomètres a créé une pénurie de puces, préjudiciable au marché du PC.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.