Les robots d’Amazon

Amazon s’intéresse de près aux robots. Témoins récents, 2 actualités sur ce sujet.

Tout d’abord le test qu’Amazon vient de démarrer aux US, avec un robot (dénommé Scout) pour assurer des livraisons. Scout est un robot électrique et autonome qui doit assurer la livraison des paquets jusqu’au domicile des clients, sur le fameux « dernier kilomètre ». En phase de test actuellement dans un comté de l’état de Washington, proche du siège de la société à Seattle, Amazon a déployé 6 appareils, qui « travaillent » du lundi au vendredi et sont accompagnés d’humains pour s’assurer que tout se passe comme prévu. Scout se déplace sur l’espace public, et va donc croiser des gens, des animaux, des véhicules et toutes sortes d’obstacles.  Charge à Scout de les éviter. Ou l’inverse.

capture d_écran 2019-01-24 à 08.15.09

Ainsi dans un autre domaine d’intérêt déjà largement éprouvé d’Amazon, celui des robots utilisés dans les entrepôts de la société. L’entreprise exploite plus de 100 000 d’entre eux pour assurer une part de sa logistique. Ce qui est apparu récemment, c’est le besoin de mieux sécuriser la cohabitation entre humains et robots au sein des entrepôts. Amazon fait partie des entreprises « dangereuses » pour ses salariés, avec 7 d’entre eux décédés depuis 2013 dans ses entrepôts.  Amazon a donc annoncé la semaine dernière mettre en place un équipement à destination de ses collaborateurs (le Robotic Tech Vest, voir la photo ci dessous), destiné à permettre aux robots de repérer les humains plus sûrement et donc éviter les accidents.

La Robotic Tech Vest ne permettra pas de résoudre toutes les situations problématiques induites par l’usages de robots. Témoin, cet accident survenu en décembre dernier, dans un entrepôt du New Jersey. Un robot a défoncé une palette contenant des produits répulsifs pour ours ??!! provoquant la fuite de produits toxiques et causant l’hospitalisation de plus de 30 personnes, dont une dans un état grave.capture d_écran 2019-01-24 à 08.36.31

Chez Amazon c’est maintenant l’humain qui va devoir s’adapter aux robots, pas l’inverse. Compte tenu de l’avance de la société dans ce domaine, Amazon est un précurseur. Mais peut on en tirer la conclusion que ce nouveau rapport va s’appliquer à tous les futurs robots qui vont envahir notre quotidien ?

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.