Compromission de données, le 1er semestre 2018 confirme la tendance (à la hausse)

CadenasAfin que l’arbre Cambridge Analytica ne cache pas la forêt des problèmes liés à la perte ou au vol de données sur Internet, il est intéressant de suivre le travail de Gemalto, société internationale de sécurité numérique qui publie régulièrement son Breach Level Index (Indice de niveau de violation), disponible depuis peu avec les nouvelles découvertes de violations de données concernant le premier semestre 2018.

Selon le rapport de Gemalto, 945 violations de données ont été révélées publiquement et ont entraîné la compromission de 4,5 milliards d’enregistrements de données dans le monde entier au cours de cette période.

Gemalto 1H18

Soit une augmentation de 133 % du nombre d’enregistrements perdus, volés ou compromis par rapport au premier semestre 2017, avec cependant, une sensible diminution du nombre d’intrusions au cours de la période cette année. Ceci permet de remarquer une hausse de la gravité de chaque incident mais aussi une augmentation du nombre de données détenues par les entreprises.

Concernant les industries les plus touchées par les violations, selon Gemalto, le secteur des soins de santé est en tête en termes de nombre de violations avec 27 % du total des violations du second semestre 2018. Cependant, les médias sociaux surclassent tous les autres secteurs en nombre d’enregistrements compromis avec 56 % du total des enregistrements du semestre avec Facebook en avril (2,2 milliards de comptes compromis) et Twitter en mars (336 millions de comptes accidentellement perdus).

Rappelons que depuis du lancement par Gemalto en 2013 de son « Breach Level Index », le nombre de données compromises référencées s’élève à 13,5 milliards !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.