Le PDG de Canalys prédit (de nouveau) un arret de la gamme Surface

Selon un article de The Register, lors du forum annuel de Canalys, le PDG de la société d’études de marché, Steve Brazier, a réitéré sa prédiction de l’année dernière selon laquelle la ligne de produit « Surface » de Microsoft serait en sursit.

Capture d_écran 2018-10-16 à 10.00.47L’année dernière, Steve Brazier avait déclaré qu’il n’était pas logique pour Microsoft de « continuer à créer du matériel qui engendrait un perte d’argent« . Mais comment évaluait-il à l’époque que la gamme Surface perdait de l’argent alors que Microsoft ne communique pas sur les dépenses mais que sur un chiffre d’affaire (en croissance qui plus est) ? Ses informations venaient d’analyses internes et … de concurrents de Microsoft à savoir : le patron de l’ingénierie de Lenovo et un certain Darius Hess de Dell. Autant dire que c’est donc sujet à interrogation…

Steve Brazier a réitéré ces affirmations ce mois-ci en disant lors de la conférence qu’ « Il serait beaucoup plus judicieux que Microsoft arrête de dépenser de l’argent sur Surface et se concentre sur ses activités de cloud  » L’analyste pense que le PDG de Microsoft, Satya Nadella « parviendra à cette même conclusion« .

En attendant, Microsoft vient de renouveler sa gamme, et mieux le patron hardware Panos Panay,  a également fait savoir qu’il souhaitait explorer et innover encore plus avec du matériel pliable (son « bébé » selon lui). Panos Panay à par ailleurs qualifié les propos du PDG de Canalys de « rumeur de tabloïd ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.