Intel repousse la production de ses puces en 10 nm

Dans la course à la finesse de gravure, Intel ne fait décidément pas la course en tête. Le fondeur annonce que la production en masse des puces en 10 nanomètres n’interviendra pas avant le second trimestre 2019.

Les enjeux de la finesse de gravure sont bien sûr la réduction de l’empreinte énergétique et la rapidité.

Actuellement la société livre très majoritairement des puces en 14 nm (mise à part quelques références en faibles quantités de puces Cannon Lake en 10nm) seulement là ou la concurrence propose du 10 nm (de nombreux fondeur sur les architectures ARM) mais aussi AMD qui annonce lui la disponibilité dès l’année prochaine des gravures en 7nm !

Mais Intel accuse aussi et surtout un retard important sur son propre calendrier. Elle a repoussée à deux reprises déjà la mise à disposition de ce niveau de finesse.

Roadmap Intel

La concurrence en 2019 avec AMD risque d’être assez importante, AMD disposant actuellement de bons atouts face à Intel en particulier sur la puissance de son circuit graphique intégré, une mémoire cache supérieure (à configuration équivalente) et surtout une empreinte énergétique plus faible.

Tout dépendra pour AMD de sa capacité à intégrer ses processeurs sur les machines des grands constructeurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.