Et si l’avenir des Windows Phone passait par des processeurs Intel ?

Windows Phone peine à décoller outre atlantique, malgré la puissance marketing et commerciale de Microsoft, rien n’y fait : 3 % de parts de marchés selon Katar (oct 2015), 1,9% selon Gartner (nov 2015) autant le dire tout de suite, l’avenir de Windows Phone à l’heure actuelle semble bien sombre aux USA…

Les ventes en Europe en particulier, ne sont pas si mauvaises, loin de là, avec plus de 10% de parts de marché, les mobiles de Microsoft font plus que de résistance !  Mais difficile pour un acteur américain de ne pas être prophète dans son propre pays… Il n’y a pas de précédent à ma connaissance (si vous avez des contres-exemples je suis preneur : indiquez les dans les commentaires de ce post) dans ce secteur, d’un produit américain qui ne parviendrait pas à exister commercialement sur son territoire et qui resterait à l’affiche… Avenir sombre dans ce cas pour Windows Phone.

Mais Microsoft dispose d’une autre carte à jouer, et une fois de plus, son salut pourrait venir des processeurs Intel faible consommation, qui après avoir repris un peu la main sur le marché des tablettes (avec il est vrai majoritairement de l’Android) arrivent maintenant sur Smartphone avec une proposition de valeur qui pourrait être très convaincante avec un Windows 10 x86 (ou x64 plutôt) et un abandon des processeurs ARM sur le haut du segment.

Cette proposition aurait l’avantage à mon avis de rendre beaucoup plus crédible « Continuum » sur ces machines et donc permettre de transformer un Smartphone en véritable poste de travail, avec les applications qui vont avec (ce qui ne peut être le cas actuellement sur des Windows Phone équipés de processeurs ARM et donc fermé à toute application classique Windows…).

En attendant un possible (et très probable à mon avis) Surface Phone (qui sortirait dans un an) avec pourquoi pas un Atom 4 Coeurs ou plus embarqué,  la toute petite société Nurve Technologies vient de lancer une campagne sur Indiegogo proposant de tels smartphones de 199 à 500 $ en fonction du modèle et des capacités offertes….

A suivre !

 

About Stephane Sabbague

Stéphane Sabbague est Président et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Au travers des activités de Calipia, Il anime de nombreuses formations et conférences. Ingénieur de formation, Stéphane a débuté sa carrière chez IBM France, il a occupé ensuite chez Microsoft, durant 11 ans, différents postes ventes et marketing, dont les dernières années celui de Directeur de la division Marketing Produit.

2 Réponses to “Et si l’avenir des Windows Phone passait par des processeurs Intel ?”

  1. WordPerfect était à plus de 90% de part de marché aux US quand Microsoft Word commençait à dominer le marché européen, mais c’était avant les versions Windows. Il me semble que tu as pourtant connu cette époque, non ?🙂

    • Bonjour Stephane,
      Tu as raison et c’est assez souvent qu’un nouveau produit remplace un ancien ! C’était le cas à l’origine pour Word qui a démarré plus tôt en France (car traduit) mais c’est très vite imposé au niveau mondial grave à office et excel du coup. Pour Windows phone nous en sommes à plus de 15 ans d’existence sous des formes multiples avec déjà un duopole Android iOS en présence et le combat risque d’être beaucoup plus délicat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s