Résultats Amazon pour le second trimestre 2014

La série continue, après Microsoft, Apple et Google, voici venu le tour d’Amazon qui a présenté hier, 24 juillet, ses résultats pour le second trimestre 2014 (le communiqué de presse d’Amazon au bout du lien).

Amazon

resultats amazon juillet 2014

Parmi les éléments marquants, je citerais :

  • fidèle à sa tradition, Amazon publie une nouvelle fois des résultats en forte croissance, mais avec des pertes. Celles de cette année (126 millions de dollars) sont en forte augmentation par rapport à celles de l’an dernier sur le même trimestre (7 millions de dollars).
  • les explications fournies par Amazon sont identiques aux trimestres précédents et tiennent en 3 points essentiels :
    • Amazon privilégie la prise de parts de marché et est donc positionné avec des marges faibles
    • la société investit de façon continue dans son infrastructure pour diminuer les couts
    • enfin, Amazon investit de nouveau secteurs (avec cette année le Fire Phone, la tablette Fire HD, les services AWS, des offres de stockage de photo illimitées, …).
  • toujours dans la ligne de ses publications précédentes, Amazon ne donne quasiment pas de visibilité sur ses différents secteurs de business, en particulier sur AWS. Amazon indique seulement dans un des tableaux noyé dans sa communication (pour ceux qui veulent du détail, il s’agit du tableau nommé Supplemental Net Sales Information, situé à peu près au milieu du communiqué de presse indiqué en début de ce billet), dans la rubrique Other de ses ventes North America le chiffre de 1,168 milliard de dollars pour toutes ses ventes hors retail sur ce second trimestre. AWS fait partie de cette somme mais pas de détail pour savoir exactement combien.
  • La réserve de cash d’Amazon est de 5 milliards de dollars, très loin des Apple, Microsoft et Google.

Au final, la stratégie d’Amazon qui privilégie la prise de parts de marchés à tout prix, créé beaucoup de tensions qui jouent sur l’image de la société. Ainsi les conditions de travail des salariés Amazon (132 000 dans le monde) ont déjà fait les titres de la presse depuis quelques années. Les concurrents directs (en particulier le monde de la distribution classique de la presse) se plaint lui aussi depuis longtemps de la concurrence jugée déloyale d’Amazon. Même si en général, les concurrents se plaignent de leader d’un marché, le cas d’Amazon est particulier, puisqu’au fur et à mesure que la société « éradique » la concurrence, elle se positionne sur d’autres segments et se confrontent en direct avec ceux qui sont/étaient ses partenaires. En témoigne le procès en cours en ce moment aux USA avec Hachette, certains auteurs et  maisons d’édition jugeant excessives les prétentions d’Amazon. Reste encore 2 secteurs qui soutiennent Amazon : les clients qui continue de choisir (et de plus en plus) les services de la société, et le monde de la finance qui continue d’alimenter le flux financier pour soutenir Amazon, mais qui commence aussi à se demander quand un retour sur cet investissement va avoir lieu.

 

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s