SQL Server 2014 : les changements de licensing

exam-sql-server-logoDisponible depuis le début avril 2014, sans lancement en fanfare, la nouvelle version de SQL Server s’inscrit dans la lignée des versions précédentes (plus de puissance et de performance, tournée vers le cloud et Big Data, fonctions BI enrichies). La version 2014 reste packagée, comme la précédente, en 3 éditions principales pour les entreprises : Standard, BI et Entreprise.

Du point de vue mode de licence, pas de changement non plus :

  • édition Standard : en mode cœur ou en mode serveur + CAL
  • édition BI : mode serveur + CAL
  • édition Entreprise : mode cœur

La licensing ne change donc pas vraiment par rapport à la version précédente, sauf sur 2 points :

  1. Les droits de licence SQL Server pour un serveur passif sont maintenant intégrés à la Software Assurance de la licence du serveur actif. Ils étaient auparavant (jusqu’à SQL Server 2012) intégrés à la licence (L) du serveur actif. En clair pour mettre en place une structure de reprise avec un serveur actif et un serveur passif, il faudra souscrire à la SA pour la licence SQL Server du serveur actif.  Pour justifier ce changement, pas forcément agréable, Microsoft met en avant le fait que la licence SQL Server n’est pas mobile et est soumise à un délai de 90 jours entre 2 réassignations à des environnements différents.  Par contre, la couverture SA de SQL Server offre ce bénéfice de mobiité de la licence, sans la contrainte des 90 jours. Donc sans SA, avec le mode en vigueur pour SQL Server 2012, il était certes possible d’utiliser la L du serveur actif lors de la bascule vers le serveur passif. Mais la réassignation ultérieure de cette licence vers le serveur actif (une fois celui ci remis en activité) ne pouvait pas se faire dans un délai inférieur à 90 jours. CQFD.
  2. Pour l’édition BI, Microsoft lève, un peu, les contraintes de couverture de licence en cas de multiplexing. Pour mémoire, le multiplexing permet de mettre des équipements (hard ou soft) intermédiaires entre les utilisateurs de la base de données et la base elle même (cas typique d’une application, accédée par des utilisateurs, et qui elle et elle seulement accède à la base de données). Pour Microsoft, le multiplexing ne réduit pas le nombre de licences utilisateurs nécessaires : ainsi pour 100 utilisateurs / appareils connectés à une application qui elle même travaille avec un SQL Server, il est nécessaire de couvrir avec des licences SQL Server les 100 utilisateurs/appareils (et pas seulement l’application). Avec SQL Server 2014 Edition BI, Microsoft diminue la contrainte, en autorisant tous les utilisateurs/appareils accédant à SQL Server via un processus de batch à ne pas être couvert par des CAL.

2 modifications donc, l’une qui sera certainement perçue positivement par les acheteurs, et l’autre qui risque quand même de faire un peu grincer les dents. Pour les amateurs, les détails de ces 2 changements sont documentés de façon formelle par Microsoft dans les 2 bibles du licensing en Volume :  Microsoft Products Use Rights et Microsoft Product List.(ces 2 docs existent en français).

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s