Google : l’étau se ressere un peu plus

Sale temps pour Google cette semaine en Europe.
  • La semaine dernière la CNIL condamnait Google à une amende de 150 000 € pour non respect de la vie privée (l’amende maximum)  « pour un manque d’informations  sur la finalité de la collecte et l’utilisation des données personnelles et sur la durée de leur conservation« . Cette  amende devant être accompagnée d’une obligation de « publication d’un communiqué relatif à cette décision sur le site google.fr, pendant 48 heures, sous huit jours à compter de la notification de la décision. »
(image source : lemonde.fr)
  • Lundi, Google faisait appel de la décision sur le fond (appel suspensif) en référé devant le Conseil d’État, au prétexte que « la loi informatique et libertés ne lui est pas applicable, car les données des utilisateurs sont traitées hors de France ». On appréciera l’argument…
  • Jeudi, c’est au tour de la communauté européenne d’hausser le ton en la personne de son commissaire Joaquin Almunia, qui exige que Google trouve un compromis acceptable dans les prochaines semaines après des mois de timides avancées. Dans la négative elle menace Google d’une très forte amende pouvant atteindre la bagatelle de 10% de son chiffre d’affaires annuel et mondial, soit si l’on calcul cela sur les résultat 2012 en attendant ceux de 2013 de pas moins de 5 milliards de $ soit près de 4 milliards d’euros ! Effectivement à coté de l’amende de la CNIL c’est sans doute un peu plus dissuasif 🙂
  • Ce matin on apprend que les tribunaux anglais se sont déclarés compétents pour juger Google face à un groupe de plaignants à propos de l’ancien litige de 2012 touchant au code mis en place par la firme pour contourner les règles de confidentialité des utilisateurs de Safari sous Mac et iPhone. Google avait à l’époque négocié  un accord à l’amiable aux US en payant une amende de 22,5 millions de dollars.
Il est évident qu’avec de telles menaces et de telles actions, le géant de Mountain View, et celà malgré les efforts de persuasion des politiques, devra dans les semaines ou mois à venir, mettre de l’eau dans son vin et devenir un peu plus transparent sur sa gestion et l’exploitation de nos données, ce qui n’est pas forcément une mauvaise nouvelle 🙂
Advertisements

About Stephane Sabbague

Stéphane Sabbague est Président et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Au travers des activités de Calipia, Il anime de nombreuses formations et conférences. Ingénieur de formation, Stéphane a débuté sa carrière chez IBM France, il a occupé ensuite chez Microsoft, durant 11 ans, différents postes ventes et marketing, dont les dernières années celui de Directeur de la division Marketing Produit.

Une Réponse to “Google : l’étau se ressere un peu plus”

  1. I really like what you guys are usually up too.
    Such clever work and exposure! Keep up the excellent
    works guys I’ve incorporated you guys to my personal blogroll.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s