Programmes de licences en volume : l’évolution toujours attendue

Nous en parlions ici il y a 10 jours, Microsoft prépare une transformation de fond sur ces contrats de licences en volume, avec une simplification du nombre de composantes, une unification des termes & conditions, quelque soit la taille du client, les types d’acquisition (annualisée ou transactionnelle), les solutions (services online, logiciels on premise ou devices), ainsi qu’une évolution du portail VLSC. En tout rien de moins que, selon Microsoft, la plus importante évolution depuis la création des programmes de licences en volume (1993) !

Toujours selon Microsoft, cette évolution devait commencer à voir le jour au 1er décembre dans certains pays (USA, Canada, UK, Allemagne). Cherchant à savoir si effectivement ces changements étaient devenus opérationnels, nous avons parcouru le web, posé des questions… Mais en fait, aucun changement visible à l’horizon. En dehors du billet de blog paru à la mi novembre, Microsoft ne communique toujours pas sur le sujet.

Au delà des changements de mécanique contractuelle (quelles briques vont exister, quels contrats resteront à signer …), il y a fort à parier que Microsoft ne va pas modifier la stratégie de fond concernant ses programmes de licences, qui consiste à :

  1. « cloudifier » son offre, en termes de licensing de services online, de construction de solution hybride,
  2. « annualiser » son chiffre d’affaire, que ce soit via la Software Assurance (pour les déploiements hybrides, avec les bénéfices de la SA tels que le Mobilité des Licences) ou via ses offres Office 365 et Windows Azure.
En clair une stratégie qui privilégie les offres d’EA sur les postes et sur les serveurs, intégrant on premise et online. Les meilleurs offres seront donc destinées aux clients alignés avec cette stratégie et engagés donc fortement avec Microsoft. Voir à ce propos, l’introduction de l’option SCE, Server and Cloud Enrollment, de l’Accord Entreprise, qui vient de remplacer l’EAP et l’ECI. SCE impose une couverture totale du parc Windows Server avec la suite CIS (Core Infrastructure Server) sous SA pendant la durée du contrat, 3 ans.
Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s