Google Apps et Office 365 référencées par le Ministère de la Défense américain

Selon Mary Jo Foley, observatrice souvent bien informée, le ministère de la défense (DoD) américain Capture d'écran 2013-10-23 09.31.44 vient de référencer les 2 offres pour un quantité de 50 000 utilisateurs maximum par fournisseur.  Microsoft (alliée à Dell) et Google doivent maintenant aller « chercher les commandes » auprès des différentes entités concernées (armées, agences…), car le référencement, au travers d’un Blanket Purchase Agreement (terme officiel de ce type d’accord 🙂 ), donne le droit aux entités du ministère de choisir l’une ou l’autre de ces solutions sans mise en concurrence supplémentaire, mais les industriels doivent maintenant vendre auprès de chacune de ces entités.

Microsoft confirme l’ouverture du marché de la défense à ses services Office 365 (voir ici le billet de blog du VP Microsoft en charge du secteur public aux US), et se réjouit de cette nouvelle annonce qui vient crédibiliser sa stratégie cloud après le référencement de Windows Azure dans l’administration américaine.

La compétition pour positionner les offres Cloud sur le secteur public aux USA s’intensifie donc chez les poids lourd du secteur. Microsoft et Google se félicitent bien sûr tous deux de leur succès auprès du DoD, mais pour Microsoft ce choix double met l’offre Google ou même niveau que la sienne, ce qui est un recul net par rapport aux positions tenues par Microsoft depuis des années dans les SI des organisations, dont Google était quasi totalement absent.  Au final donc, une décision qui crédibilise l’offre de Google.

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s