Les performances financières comparées d’Apple, Microsoft, Google

La saison de la publication des résultats arrive à son terme, et le site américain The Verge en profite pour proposer une comparaison des performances d’Apple, Google et Microsoft, en termes de CA, de résultat net et de marges opérationnelles.

aplgoogmsprofitsapplgoogmsmargeopEn synthèse, si ces 3 acteurs ont plutôt « déçu » Wall Street, il faut quand même constater qu’ils constituent toujours des machines à engranger des dollars, avec des profits nets trimestriels qui s’échelonnent de 2,7 à 6,9 MILLIARDS de dollars, et des marges opérationnelles nettes (profts/CA) oscillant autour de 20% témoignant du caractère très profitable de leur business. The Verge note aussi que le second trimestre de l’année dernière avait vu Microsoft enregistrer dans ses comptes une charge négative de 6,19 milliards de dollars de dépréciation de ses actifs liée à l’acquisition de la société eQuantive en 2007.

A voir les chiffres présentés ici, qui n’ont pas satisfait pas les attentes des financiers, et le contexte économique globalement très morose, avec ses conséquences sociales sur tous les continents, un vague sentiment de malaise s’installe chez moi. Pas vous ?

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

4 Réponses vers “Les performances financières comparées d’Apple, Microsoft, Google”

  1. Ce serait intéressant de voir projeté Amazon sur ces schémas…

  2. Totalement d’accord pour le malaise, voir une forme d’indécence…

  3. Amazon ne publie que des résultats globaux sans séparer son business AWS. Pour ses chiffres globaux, Amazon a toujours indiqué être sur un business à faible marge et gros volumes. Ce qui est vrai sur ces chiffres des 3 dernières années, avec un CA trimestriel qui est passé de 9,86 b$ sur Q1/2011 à 15,7 b$ sur Q2/2013. Le bénéfice trimestriel net entre ces 2 périodes oscille de 200 millions à quelques millions de perte. Donc le ratio net/CA se situe pour Amazon entre 0 et 2%, très, très loin des 20 à 30% des Microsoft, Apple ou Google. MAis en fait, ces chiffres cachent des grandes disparités entre le business classique d’Amazon avec une marge effectivement très faible, et son nouveau modèle AWS, certainement générateur d’une marge plus importante, même si inférieure à ceux des 3 autres acteurs. Enfin je dirais aussi que le business AWS est du 100% cloud, alors que les chiffres de Microsoft, Apple et Goggle recoouvrent quant à aux bien plus, compliquant là aussi la comparaison directe.

Rétroliens/Pings

  1. Les résultats d’Amazon | Calipia : le blog - 29 juillet 2013

    […] en parlions la semaine dernière, les résultats de Apple, Google et Microsoft ont donné lieu une nouvelle fois à une récolte de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s