Wintel est mort ? Vive Windell !

logo win dellMicrosoft aurait entamé des discussions pour racheter l’équivalent de 3 milliards de dollars du capital de Dell. Le constructeur texan serait engagé dans une opération de « Buy Out » (rachat d’actions) par une société spécialisée dans ce type d’opérations, Silver Lake Partners. L’objectif pour Dell est de racheter ses actions en circulation, et de gagner ainsi la maîtrise de l’ensemble de son capital. Une opération qui, on s’en doute, réclame des moyens financiers importants. Dans ce cadre, Microsoft financerait donc une partie de l’opération (3  b$ sur une valeur totale estimée de Dell à 23 b$), et deviendrait (tout ceci est encore très largement au conditionnel) un actionnaire important du constructeur américain.

Si une telle nouvelle s’avérait exacte, elle marquerait le virage de Microsoft en tant que « devices & services  company », comme l’a plusieurs reprises indiqué Steve Ballmer, et positionnerait l’éditeur en symétrie avec les Apple ou Google, qui disposent aujourd’hui de capacités matérielles au service de stratégies logiciels et services. Elle constituerait en tout cas un pas supplémentaire pour donner à Microsoft des moyens d’influer sur un constructeur pour promouvoir ses offres de services et logiciels. La décision de lancer ses propres tablettes (Surface RT et Pro) en est un autre indicateur, tout comme le rapprochement avec Nokia.

3 b$ sur un total de 23b$, celà reste encore faible (et n’entame qu’un peu les réserves de Microsoft, estimées à plus de 60 b$) et ne donnerait surement pas à Microsoft les coudées franches, mais à force de faire de petits pas, l’éditeur de Redmond va finir par se lancer vraiment dans le monde du hardware.

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s