Teams moins énergivore à l’avenir ?

Dans un récent billet de la communauté technique, l’entreprise a expliqué pourquoi et comment elle a réduit jusqu’à 50 % la consommation d’énergie de Teams durant les visioconférences. Microsoft explique qu’elle y est parvenue en créant d’abord un cadre de test pour mesurer la consommation d’énergie pendant les appels vidéo et le partage d’écran. Après avoir obtenu des résultats, Microsoft s’est concentré sur les optimisations de la caméra afin de réduire les demandes sur le CPU pendant les visios ainsi que la consommation d’énergie de la caméra elle-même. La plus grosse difficulté serait de réduire la complexité du code pour qu’il gère l’exposition automatique, la balance des blancs automatique et l’anticrénelage automatique.

D’autres optimisations consistent à se concentrer sur l’utilisation des ressources natives des systèmes d’exploitation pour améliorer la façon dont les fragments d’image sont transférés pendant le rendu. Ainsi l’éditeur se concentre sur les améliorations matérielles de chaque plateformes, et se trouve obligé de réaliser du code spécifique plus important alors que le choix de développement Web de Teams (via une encapsulation type Electron) permet justement de s’en affranchir…

Au delà de la visio, l’application en elle même consomme pas mal de ressource de la machine, et disons pour être gentils que de ce côté, il y a encore du travail. Mais là encore la faute est sans doute aussi à l’encapsulation Web. le compromis entre portabilité et optimisation n’est pas toujours simple à gérer. Et ce problème n’est sans doute pas propre à Teams.

La réduction de la consommation énergétique va aussi de pair avec la réduction de la puissance de calcul requise, et dans ce cas une réduction permet de s’assurer que les personnes disposant d’un matériel bas de gamme et celles disposant d’un matériel haut de gamme bénéficient de la même expérience.

À l’avenir, d’autres optimisations sont prévues. Microsoft a indiqué qu’elle prévoyait de travailler avec les fournisseurs de processeurs et de GPU pour s’assurer que les puces de nouvelle génération soient optimisées pour Teams et la vidéoconférence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.