#CES 2022 : La lampe Lili de nouveau au CES

On reparle de la lampe pour les personnes dyslexiques Lili au CES cette année, avec un nouveau produit en commercialisation. Tout a commencé à Rennes, pour cette Startup où Albert LE FLOCH et Guy ROPARS, chercheurs en physique de l’Université de Rennes, ont fait une découverte en 2017 pour laquelle ils ont reçu, en 2020, le prix Raymonde Destreicher, décerné par l’Académie Nationale de Médecine.

Ils ont étudié plus précisément « les cônes bleus au niveau des centroïdes de Maxwell (dans les fovéas, zone rétinienne au centre de la macula) » et ont constaté une différence entre les normo-lecteurs et les personnes dyslexiques. L’idée de la Lampe Lili était née !

La lampe projette un flux lumineux spécifique qui permet aux personnes dyslexiques d’effacer l’image miroir ou superposée et de retrouver une lecture plus fluide. Elle Lili émet des flashs lumineux, invisibles à l’œil nu, qui rendent la perception de l’écrit plus précise pour nombre de personnes dyslexiques. Elle aide à mémoriser plus de mots, ce qui permet des progrès en lecture et en orthographe. Elle est vendue 349 €.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.