IBM développe une « e-tongue » (une langue artificielle) pour identifier des liquides

Capture d’écran 2019-07-08 à 16.48.32.pngEn ces périodes de chaleur, et pour tous ceux qui voudraient profiter des vacances pour découvrir des nouvelles boissons (non alcoolisées bien entendu :)), IBM Research développe un accessoire qui pourrait être intéressant : dénommé Hypertaste, il s’agit d’une langue artificielle capable d’identifier les composantes des boissons qui lui sont proposées.  Ceci est rendu possible grâce à un ensemble de capteurs plongés dans le liquide, puis par une analyse chimique et du machine Learning pour comparer et classifier les éléments identifiés. Une telle solution offre de nombreux avantages, dont le fait d’être rapide (moins d’une minute entre la mesure et l’identification), de ne pas nécessiter un test humain (signifiant ingurgiter une petite quantité du liquide considéré, pas forcément toujours possible), ni d’analyse chimique lourde.

Le proto a été démontré la semaine dernière à Lausanne lors de la conférence World Conference of Science Journalists (1 au 5 juillet 2019), et a identifié différentes marques d’eau en bouteille locales. Pour un éventuel test personnel pendant vos congés, ne le cherchez pas dans le commerce, il ne s’agit pour le moment que d’un démonstrateur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.