Utiliser son imprimante 3D pour une bonne cause

Si vous êtes passionné de nouvelles technologies, vous avez sans aucun doute regardé du coté des imprimantes 3D depuis bien longtemps, ne serait-ce que par pure curiosité. Et qui sait, vous en avez peut-être même déjà acheté une…

Lorsque l’on regarde ces différents matériels, une question néanmoins se pose : passée l’excitation du déballage, de l’installation, des premières impressions, à quoi cela va me servir ? Bien sûr il sera sans doute possible de refaire cette petite pièce en plastique cassée et ainsi éviter de jeter cet appareil à la poubelle (çà c’est pour la bonne conscience écolo). Il sera même possible d’imprimer des objets que je vais pouvoir concevoir avec un logiciel 3D… encore faudra-t-il maitriser ce logiciel, ce qui n’est pas gagné d’avance !

Puis vous pourrez bien sûr imprimer ce magnifique séparateur de blanc d’oeufs que vous aurez trouvé sur le site Cults3d (très bon site au passage). Mais cela justifiait-il un tel achat ?

Il y a mieux : utiliser votre imprimante pour une bonne cause : imprimer des mains mécaniques. C’est ce que propose l’association E-nable.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.32.05

Cette association réunit et met en relation les personnes ayant besoin d’un appareil avec les personnes (les Makers) en mesure de le fabriquer.

C’est Fabrice Leonard, qui nous a raconté son expérience avec l’association et la réalisation de sa première main parfaitement fonctionnelle. Un très beau projet, qui illustre les bienfaits de la technologie par excellence.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.54.32Il faut environ 25 heures pour réaliser les 28 pièces nécessaires. Fabrice a mis pour cette première réalisation 10 heures de plus car il a dû recommencer certaines pièces. Notez au passage qu’un groupe Facebook (facebook.com/enableFrance) permet aussi d’échanger sur les éventuelles difficultés et des astuces.

Ensuite, il a mis environ 5 heures à réaliser le montage en plus des 3 heures de conception (pour bien comprendre le fonctionnement …)

Mais le jeu en vaut bien la chandelle.

De plus le coût global est d’environ 40€ mais pas que pour 1 main puisqu’il y a de quoi en faire d’autres avec le reste de consommable (élastique dentaire, Velcro, fil de pêche, etc…) lorsque l’on sait que le prix d’une « vrai » prothèse coute environ 10 000 €.

L’association à besoin de « Makers » donc si celà vous tente, à vous de jouer : la démarche et les premiers plans est ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.