Le Cigref met à jour son modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques

420px-Logo_CigrefDepuis plusieurs années, le Cigref, association des grandes entreprises et administrations publiques françaises s’intéresse à la gestion des coûts informatiques avec comme constat que les fondamentaux du pilotage financier ne sont pas toujours maîtrisés par les équipes opérationnelles IT et que les directions financières ont souvent du mal à suivre les évolutions rapides des technologies et métiers de l’IT.

Afin de répondre à cette problématique, le Cigref a publié en 2006 une première version d’un « modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques ». Cette édition a évolué et a été amendée en 2009 et en 2014, avec une nouvelle édition en juillet 2018.

L’objectif principal de cet outil est de fournir un modèle ouvert, utilisable par chaque entreprise ou organisation pour piloter sa performance économique IT. Déployé par plus d’une centaine de DSI en France et à l’international, il propose :

  • Un principe générique de répartition des coûts IT basé sur l’approche « Activity Based Costing » (ABC)
  • Un référentiel d’activités permettant la bonne allocation des coûts mais aussi d’effectuer des analyses comparatives (benchmark) entre différentes DSI
  • Des indicateurs de pilotage permettant de mesurer le niveau de transformation des DSI.

Le modèle offre aussi des outils aux directions financières/Contrôle de gestion, pour analyser le système d’information sous l’angle coûts vs valeur créée pour l’entreprise.

Cigref modele

Tout en réaffirmant les principes fondamentaux de sa conception et dans un souci permanent de simplification et de rationalisation, cette nouvelle version 2018 du « modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques », intègre un ensemble de nouveautés permettant d’appréhender, sous un angle « performance économique », les enjeux de transformation actuels des DSI :

  • La bascule progressive des infrastructures on premise vers des offres Cloud
  • L’accélération de l’adoption des démarches agiles et DevOps impactant les projets et les métiers de l’exploitation en favorisant l’automatisation des infrastructures et les approches « Software Defined »
  • La prise en compte à sa juste mesure du capital Data, véritable carburant de la transformation numérique des entreprises.

Cette nouvelle version permet donc non seulement de piloter la performance économique IT mais aussi de mesurer le niveau de transformation des DSI sur ces enjeux d’évolution stratégiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.