Office 365 : Microsoft propose de réaliser certaines migrations de messagerie vers Office 365

Capture d'écran 2014-09-09 06.46.46Microsoft a annoncé la semaine dernière via un post sur le blog Office 365, deux nouveaux outils (dans le cadre du programme FastTrack, qui lui n’est pas nouveau) pour permettre à ses clients d’aller vers Office 365.

Le premier, baptisé Office 365 FastTrack Obboarding Center, proposé gratuitement aux clients avec plus de 150 sièges, est fourni depuis le 1er septembre, dans le cadre du service Office 365 souscrit. Il offre des services et des outils pour simplifier le provisionning et la configuration des workloads Office 365 (Exchange, SharePoint, Lync, Yammer, Office 365 ProPlus.

Le second, Office 365 Adoption Offer, est quant à lui également destiné aux clients au delà des 150 sièges, mais est limité dans le temps (du 1er septembre 2014 au 31 mars 2015). Cette offre, à deux volets, propose aux clients de choisir de bénéficier de l’un ou l’autre :

  • soit le financement de certaines activités proposées par les partenaires choisis par les clients pour les accompagner dans l’évolution vers Office 365 (pas n’importe quels partenaires : ceux relevant d’une des 2 catégories – Cloud Deployment Partner ou Cloud Productivity Competency Partner)
  • soit une prise en charge par Microsoft, de la migration de la messagerie du client vers Office 365 (Office 365 Migration Offer). Certains systèmes mail sont éligibles à cette offre (Exchange Server 2003 et plus récent, Lotus Domino 7.0.3 et plus récent, Gmail et certains environnements IMAP).

La particularité de ce second bénéfice (Migration Offer) est que cette migration est réalisée à distance par Microsoft, avec ses ressources. Microsoft prévoit d’ailleurs d’affecter entre 400 et 800 collaborateurs à ces activités d’assistance. L’objectif pour Microsoft n’est pas de prendre en charge toutes les migrations de tous ses clients, mais vise plutôt les configurations d’origine simples (au delà de 150 sièges). Mais pour ces cas, la conséquence est que les clients concernés vont « sauter la case » partenaire. Ce qui n’est pas sans provoquer quelques grincements de dents parmi ceux-ci.

Advertisements

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s