Samsung verse une partie de Knox dans Android

logo knoxEn marge du Google I/O, Samsung Electronics et Google ont conjointement annoncé la semaine dernière qu’une partie de la technologie Knox serait intégrée à la prochaine version d’Android. Le contenu exact de ce qui sera intégré reste à préciser. Le communiqué évoque pour le moment les capacités de séparation des données privées et pro (containers), pour le reste il faudra attendre de voir les premières versions bêtas de la prochaine version d’Android.

Une telle annonce est riche d’enseignement pour l’écosystème Android et le marché de l’entreprise. Et elle peut constituer un réel accélérateur pour Android en entreprise, si elle va au delà de l’effet d’annonce.

Tout d’abord, elle semble indiquer que la hache de guerre entre Samsung et Google ne va être déterrée de sitôt. L’année 2013 avait semblé marquer un début de volonté d’indépendance de Samsung versus Google. Cette nouvelle annonce marque au contraire une collaboration renforcée entre les 2 poids lourds du monde Android.

Ensuite, la prise en compte au sein même d’Android de parties de Knox va permettre de proposer une déclinaison du système d’exploitation plus proche des demandes et enjeux d’entreprise. Aujourd’hui une organisation qui cherche à administrer via un MDM du marché ses smartphones Android possède un choix limité aux terminaux hauts de gamme (Galaxy S et Galaxy Note) de Samsung. Cette situation est le fruit du travail de Samsung avec les éditeurs de solutions MDM et de VPN (via le programme Safe). Ce qui d’ailleurs peut laisser planer une interrogation sur la volonté « réelle » du coréen de partager des parties de sa technologie Knox qui constituent aujourd’hui  de vrais différenciateurs avec ses concurrents. La clé de cette annonce de collaboration pourrait se trouver du côté de l’intérêt commun Google/Samsung pour pousser Android en entreprise et tenter d’y détrôner Apple. Joli pari, ambitieux au vu des parts de marchés actuelles en entreprise (80% Apple et 20% Android), mais pas impossible si l’on considère le marché grand public où les positions sont strictement inversées.

 

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s