Microsoft : le plus actif en termes d’audit logiciel

flexera 2C’est en tout cas ce que prétend un rapport d’étude du cabinet américain IDC, réalisé pour le compte de la société Flexera, éditrice d’une solution de gestion des actifs logiciels. Ce rapport est basé sur une étude réalisée par Flexera, avec des informations complémentaires fournies par la division Software Pricing and Licensing Research d’IDC. POur cette étude, Flexera a interrogé près de 2000 personnes, provenant à plus de 60% de grandes organisations (plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires).

Parmi les principales conclusions de cette étude, l’une concerne la tendance à la hausse du nombre d’audits réalisés, avec 64% des entreprises indiquant avoir été audité au moins une fois sur les 12 derniers mois, et 53% au moins 2 fois. La fréquence des audits augmente avec la taille de l’entreprise, avec près de 80% des sociétés de plus de 3 milliards de dollars de CA auditées, contre seulement 38% pour celles de moins de 100 millions de CA. Ce résultat qui pourrait sembler paradoxal (les fournisseurs auditant plus souvent leurs plus gros clients), ne l’est pas, car dans la pratique, l’audit est aujourd’hui inscrit dans tous les contrats que les grands acteurs du logiciels signent avec leurs gros clients, et qu’il leur est, par ailleurs, plus simple d’auditer des entreprises mieux connues et gérées souvent directement par leur force commerciale.

Autre point mis en lumière par l’étude de Flexera, Microsoft représente l’acteur le plus actif en termes d’audit, avec 58% des personnes interrogées mentionnant l’éditeur de flexera 3Redmond à l’origine d’un audit. Microsoft se situe loin devant le second, Adobe, avec 29%. En fait cette large différence est due au fait, toujours selon Flexera, que Microsoft ne limite pas ses audtis aux grosses structures, mais est très présent sur les organisations de plus petite taille. Cette « caractéristique » a surement à voir avec le portefeuille de solutions Microsoft, très largement utilisées, dans les grandes et moins grande structures.

Même si le message de l’étude de Flexera, édtieur de solutions de gestion des actifs logiciels, est cousu de fil blanc, il n’en est pas moins vrai que la complexité des modes de licences, en particulier ceux de Microsoft (mais pas seulement), induit de vrais challenges pour respecter les termes et conditions d’usages définis par les éditeurs, et crée des situations de non conformité, qui en cascade entrainent des audits….

Pour en savoir plus, vous pouvez accéder à l’étude Flexera/IDC ici.

 

 

 

Advertisements

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Une Réponse vers “Microsoft : le plus actif en termes d’audit logiciel”

  1. What’s Happening i’m new to this, I stumbled upon this I have discovered It positively helpful and it has aided me out loads. I hope to contribute &amp help other users like its helped me. Good job. cakebabeabad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s