Les annonces de résultats trimestriels

La semaine dernière a vu les principaux géants de Wall Street publier leurs résultats trimestriels. Voici un court résumé de ceux ci pour Microsoft, Apple, Google et Amazon.

earnings 4 2014

 

Microsoft reste toujours en demi teinte avec un chiffre d’affaires toujours fortement lié au marché du PC traditionnel et donc en décroissance. De façon plus spécifique, Microsoft a indiqué les performances de certaines activités :

  • croissance de 11% de ses programmes de licences en volume
  • croissance de 150% de Microsoft Azure
  • croissance à 2 chiffres d’Exchange, Lync et SharePoint
  • plus de 100% de croissance pour Office 365.

Google a de son côté déçu les attentes des acteurs des marchés financiers (une croissance de 19% quand même, mais manquant de 100 millions de dollars l’objectif attendu de CA) qui ont sanctionné l’action avec une perte de 6% à la suite de la publication (perte à relativiser, l’action Google ayant crû de 40% en un an). La mollesse du marché de la publicité  (plus de 90% de la source de revenus de Google) est en cause ici, avec un nombre de clics payant en croissance de 23% mais un revenu au clic en baisse de 9%.

Apple, a quant à lui, surpris par la force des résultats, d’autant plus que ce trimestre les rumeurs de sortie de la prochaine version de l’iPhone, avec peut être plusieurs modèles, ont fortement bruissé sur le marché, potentiellement ralentissant celui ci (on a du mal à y croire quand on voit le nombre d’iPhones vendus sur le trimestre :)), mais aussi en positionnant très haut le niveau d’attente pour la suite. D’autant que Tim Cook a réaffirmé que la société à la pomme disposait dans sa manche de nombreux nouveaux produits pour les mois à venir, alimentant ainsi le moulin à rumeurs. Dans la foulée, Apple a également annoncé un split de son action à 1 pour 7 (prix de l’action divisé par 7, et donc multiplication par 7 du nombre d’actions), le quatrième seulement de son histoire, en vigueur au début du mois de juin prochain.

Amazon a quant à elle suscité l’enthousiasme des marchés, avec des croissances importantes en chiffre d’affaires et en bénéfice. Ce dernier est traditionnellement bas comparé aux autres acteurs, puisqu’il prend en compte l’ensemble de l’activité d’Amazon et les investissements importants réalisés dans sa chaîne logistique. La société de Seattle est très active sur de nombreux fronts, en particulier avec l’annonce récente de la Fire TV, sa box pour connecter les TV à Internet et à ses propres programmes, positionné pour concurrencer l’Apple TV et le Google Chromecast, mais aussi des deals sur du contenu premium (séries en particulier), ou sas tablettes Kindle Fire. Comme par le passé, Amazon ne communique pas sur les résultats spécifiques de son activité AWS (services cloud pour les entreprises), mais sa dernière vague d’annonces de réduction de prix de ses services (la 42 ème selon la société !) démontre que sur ce secteur aussi, l’entreprise est bien décidé à s’imposer.

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s