Facebook acquiert WhatsApp

Capture d'écran 2014-02-20 08.40.24Et encore un nouveau mega deal dans le monde de la high tech. Le réseau social s’achète la très convoitée start up californienne, fondée en 2009 par 2 anciens de Yahoo! A peine 5 ans plus tard, Facebook rachète la « petite » société (32 ingénieurs à ce jour !!) pour la somme colossale de 16 milliards de dollars, dont 4 en cash et le reste en actions Facebook, plus 3 milliards en actions destinées au management et aux employés de WhatsApp et qui leur seront distribués dans les années à venir. Une nouvelle illustration du rêve américain (l’un des 2 fondateurs et actuel CEO, Jan Koum,  est arrivée aux US à 16 ans en provenance de l’ex URSS, sans un dollar en poche), dont les médias français nous rebattent les oreilles depuis un mois… A noter aussi au chapitre financier, que Facebook s’est engagé à versé un milliard de dollars à WhatsApp si le deal ne franchissait pas la barrière des autorités de régulation.

WhatsApp  fournit une solution de messagerie instantanée (texte, images, audio, vidéo), gratuite, san pub. Selon les termes du communiqué de Facebook, WhatsApp c’est 450 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont 70% actifs chaque jour, un million de clients supplémentaires par jour, et un volume total de messages traités qui va dépasser sous peu l’ensemble du trafic SMS de la planète.

Pourquoi une telle débauche de moyens pour acquérir une petite société, dont le business model reste encore flou (malgré une réelle empreinte sur le marché) ? Tout d’abord les success stories du web, comme Facebook, Google, Amazon… disposent de moyens très importants en propre et les banquiers se battent pour leur prêter si nécessaire. D’autre part, Facebook fait disparaitre de ce fait un potentiel futur concurrent à ses propres services : les utilisateurs de WhatsApp n’utilisaient plus Facebook pour communiquer. Ensuite, Facebook coupe l’herbe sous le pied de la concurrence avec cette acquisition (la rumeur prêtait à Google et à Twitter l’intention de se payer WhatsApp). La vitesse d’action est également clé dans le business aujourd’hui, et l’acquisition d’un acteur possédant déjà une empreinte sur le marché, et pas seulement une acquisition de techno, peut permettre de gagner des mois, voire des années. Enfin, les solutions de communications instantanées deviennent des musts dans le monde de connexion permanente qui est le nôtre. La preuve en est la réussite des WhatsApp, Viber (acquis pour 800 millions de dollars la semaine dernière par le groupe japonais Rakuten, propriétaire entre autres de Kobo) et autres SnapChat.

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

3 Réponses to “Facebook acquiert WhatsApp”

  1. Difficile à dire si c’est une bonne nouvelles. Les grands américain (Google, Apple, Facebook…) ont tendance à centraliser les pouvoirs. Gagnant pour eux, pas toujours pour l’utilisateur…

  2. Un bon deal au final, ils annoncent déjà la voix gratuite, devenant donc un concurrent de Skype. Le « package » des grands du cloud se devra d’intégrer, bientôt, un outil de communication instantanée + voix. Si c’est le cas, ce sera une révolution grandissante pour les opérateurs télécoms ces prochaines années.

  3. Les réseaux sociaux ne cessent de prendre de l’ampleur. Aujourd’hui, ce sont presque des systèmes d’exploitation ! Particuliers et entreprises les utilisent au quotidien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s